MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Organisation de grands événements… Quand l’art devient une tradition marocaine (Média gabonais) MAP Mundialito: Des journalistes africains à la découverte des potentialités sportives et culturelles du Maroc (média gabonais) AIP L’OCI et le complexe mondial Roi Salmane lancent le forum pour la célébration de la langue arabe à Djeddah Noix de cajou : L’Indénié-djuablin et le Gontougo ont réalisé une production annuelle de 68 697 tonnes en 2022 MAP Un média nigérian met en avant la source de l’influence croissante du football au Maroc AIP Les producteurs de noix de cajou sensibilisés à l’amélioration de la qualité de leurs produits ANP Diffa : Les opérateurs économiques de la région, obligés de faire leurs transactions en CFA pour éviter l’éventualité de la Naira AIP Le Conseil café-cacao envisage faire la promotion de la production locale du chocolat MAP Côte d’Ivoire: Une centrale photovoltaïque pour alimenter environ 30.000 foyers en électricité bientôt mise en service

Côte d’Ivoire-AIP/ Près de 193 millions FCFA aux 10 premiers bénéficiaires du FONSTI


  2 Octobre      29        Innovation (122),

   

Abidjan, 02 sept 2020 (AIP)- Le Fonds pour la science, la technologie et l’innovation (FONSTI) a distribué des chèques d’une valeur totale de 192,7 millions de FCFA aux 10 premiers bénéficiaires de financement de leurs projets de recherche scientifique et d’innovation susceptibles d’avoir un impact bénéfique sur le développement socio-économique et culturel de la Côte d’Ivoire.

La cérémonie de proclamation des résultats de cet appel à projet auquel ont concouru 110 postulants s’est déroulée, vendredi 02 octobre 2020 à Abidjan, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Adama Diawara, de l’ambassadrice de Suisse en Côte d’Ivoire, Anne Lugon-Moulin et de la communauté universitaire scientifique.

Dr Koné Brama de l’université de Korhogo a reçu 17,6 millions pour une étude sur « une application de la spectrométrie de masse Malti-Tof pour l’identification des helminthes intestinales, des schistosomes et du Plasmodium dans une zone endémique ».

Pr Ouattara Moussa bénéficie de 13,4 millions de FCFA pour travailler sur « la problématique des ressources foncières et environnementales face à l’extension de la cacaoculture dans le Haut-Sassandra et le Tonkpi ».

Dr Kouakou Jean Jérôme dispose de 11 millions pour comprendre « les ressorts socio-anthropologiques et économiques des pressions anthropiques sur le Parc national de la Comoé ».

Les recherches de Pr Bah Hernri pour « le renforcement de la résilience organisationnelle des entreprises » sont soutenues par le FONSTI à hauteur de 18 millions de FCFA.

Pr Koné Hugues travaillera sur « la gestion de l’information et l’éducation pour la santé en période de crise sanitaire de type covid-19 » avec un financement de 19,4 millions de FCFA.

« La mise en place d’un système d’information géographique rizicole pour l’amélioration du circuit de distribution et de commercialisation du riz local », mené par Dr Kotchi Koffi Joachim a reçu un financement de 11 millions de FCFA.

Dr Tiémélé Deless Edmond Fulgence a reçu 13,2 millions de FCFA pour élaborer « une méthode de lutte biologique intégrée et innovante contre le charançon pour l’intensification durable de la production de bananes plantain ».

Les travaux de recherche de Soro Yaya sur « la valorisation des déchets de la filière cacaoyère en bioproduits à haute valeur ajoutée », bénéficient d’un soutien de 22 millions.

Dr Kassi Ahon Jean-Baptiste bénéficie d’un soutien de 33 millions de FCFA pour « la télédétection et les Systèmes d’information géographiques (SIG) comme outils d’aide à la gestion de la pêche : évaluation des espèces de poissons pélagiques (sardinelles) et conduite opérationnelle des flottilles ».

La cagnotte revient à Dr Zoué Lessoy Yves Thierry qui bénéficie de 34 millions pour « la valorisation de la mangue non exportée, des sous-produits dérivés, par la conservation et la transformation durables ».

Porté par le Programme ivoiro-suisse d’appui stratégique à la recherche scientifique (PASRES), le FONSTI fédère les initiatives de financement de projets de recherche scientifique et d’innovation de haute qualité.

L’ambassadrice de Suisse, Anne Lugon-Moulin, a salué la qualité de la coopération entre son pays et la Côte d’Ivoire à travers le PASRES, les partenariats entres des universités des deux pays ou encore les bourses doctorales aux étudiants ivoiriens.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, a félicité les lauréats et exhorté le secteur privé à soutenir la recherche scientifique d’autant plus que l’Etat ivoirien qui consacre 0,35% de son PIB à la recherche, loin des 1% recommandés par l’Union africaine « ne peut pas tout faire ».

Le Fonds pour la science, la technologie et l’innovation (FONSTI) existe par ordonnance depuis juin 2018.

Dans la même catégorie