APS TOUTES LES PERSONNES AYANT COMMIS DES ACTES DE VANDALISME SERONT TRADUITES EN JUSTICE (MINISTRE) AIP Vers une collaboration entre la FAO et l’UNESCO en vue de réaliser les ODD en Côte d’Ivoire (Communiqué) AMI Ouverture du congrès constitutif de l’Union des anciens ministres de Mauritanie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus 33.000 soldats pour sécuriser les élections législatives (CEMGA) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La CEI Bouaflé déploie ses agents électoraux AIP Après la Côte d’Ivoire et le Ghana, la Guinée procède au lancement de la vaccination de masse contre la COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le financement privé de la recherche publique au centre de la rentrée solennelle 2021 du CSRS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La Cour suprême rejette le recours de l’opposant ghanéen John Mahama AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ RSF dénonce une série d’atteintes à la liberté de la presse au Sénégal (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Divo ne doit plus se transformer en champ de batailles à l’occasion des élections (Wanep-CI)

Côte d’Ivoire – AIP/ Préservation de l’équilibre environnemental : un enjeu de taille à Gbémazo


  6 Février      19        Environnement/Eaux/Forêts (2579),

   

Séguéla, 06 fév 2021 (AIP) – La préservation de l’équilibre environnemental est une préoccupation constante pour les populations de Gbémazo qui attachent du prix à cette vision, a constaté l’AIP, au cours d’une séance de sensibilisation sur les feux de brousse menée jeudi 4 février 2021 dans cette localité située à 93 kilomètres de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou).

Selon le chef du village, Vakouma Sanogo, c’est dans cette optique que le village a initié récemment une campagne dénommée ‘’Une cour, un arbre’’, qui a permis d’avoir ‘’au moins un arbre’’ dans chaque concession.

En outre, il y a une constante sensibilisation menée à travers le village pour amener les uns et les autres à ne pas abattre les arbres à tout-va. D’où l’idée de conserver les arbres qui se trouvent sur les différents terrains, même quand des maisons sont en train d’être construites, si ceux-ci n’entravent pas la bonne exécution des travaux.

« Toute la population est impliquée dans cette vision des choses. Les activités de reboisement sont courantes parce que nous voulons faire de Gbémazo une cité verte », a, pour sa part, déclaré Bakary Sanogo, un cadre de la localité qui a suscité la mise en place d’une entité appelée ‘’brigade verte de Gbémazo’’ constituée uniquement de femmes dont l’objectif est de veiller à l’équilibre environnemental du village.

Déjà, celles-ci ont procédé à des planting d’arbres tout le long de l’artère principale du village, en venant de Kato, note-t-on.

Dans la même catégorie