APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) APS VERS LA CRÉATION PAR LA FPU D’UNE ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ARTISTES POUR LA PAIX APS POISSONS MORTS DANS LE MARIGOT DE MBAO : ABDOU KARIM SALL INDEXE LE NIVEAU DE POLLUTION AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : Les inquiétudes des autorités sanitaires face au relâchement dans les mesures barrières AGP Gabon : Le PDG soutient le Gouvernement pour la rentrée académique 2020-2021 AGP Gabon/Trafic d’ivoire : Plusieurs trafiquants d’ivoire condamnés au tribunal de Libreville MAP « Journée de l’ICESCO pour l’Afrique », un appui constant à l’héritage culturel africain GNA NPP delayed Bolga-Bawku-Pulimakom road construction

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : des jeunes du Lôh-Djiboua mis en mission pour le maintien de la paix


  22 Octobre      10        Politique (12980),

   

Divo, 22 oct 2020 (AIP) – L’Association pour le développement socio-sanitaire rural (ADSR), a mis en mission, avec l’appui financier et technique de l’organisation des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), des jeunes du Lôh-Djiboua dans la sensibilisation de leurs camarades au maintien de la cohésion sociale avant, pendant et après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Le forum de formation et d’échanges a eu lieu mardi 20 octobre 2020 au foyer des jeunes du quartier Gremian de Divo. Selon le chargé des programmes à l’ADSR, Souleymane Ouattara, il s’agit de faire une sensibilisation de proximité et des forums contre « les fausses informations et les discours de haine, la manipulation politique des jeunes », afin de maintenir la cohésion sociale dans la région du Lôh Djiboua.

« Allez partout à la rencontre des autres jeunes de la région, soyez des relais et faites-leur comprendre qu’on peut ne pas être d’accord sans recourir à la violence, comme on peut ne pas vouloir du vote et aller voter blanc pour le signifier, sans à voir à jeter une pierre », a déclaré Souleymane Ouattara.

Au cours de cette formation, diverses thématiques ont été abordées, dont la gestion des rumeurs à l’origine, selon les organisateurs, de nombreux dérapages des jeunes vers la violence. Des outils de détection de rumeurs et de désamorçage des conflits ont été donnés aux participants.

Dans la même catégorie