ANGOP Angola perde na estreia da Cosafa APS ORGANISATION ET NOUVELLES ORIENTATIONS DE LA SN-APS, AU MENU D’UN ATELIER À SALY APS UN ÉLU LOCAL VANTE LES AVANTAGES DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE DANS LA CAPTATION DE RESSOURCES APS LE BOS DU PSE SATISFAIT DU DÉROULEMENT DES TRAVAUX DE L’AGROPOLE-CENTRE APS AFROBASKET U18 : VICTOIRE DU SÉNÉGAL SUR LE MALI (80-78) ANGOP Covid-19: Angola reporta 132 novos casos e 55 recuperados GNA Volta EC prepares venue to host regional collation centre ANP Niger: Le gouvernement fixe les modalités de calcul et de recouvrement des redevances de l’ARST ANP Niger : Démission des membres du Gouvernement et de certaines personnalités candidats aux élections législatives du 27 décembre prochain GNA Volta EC prepares venue to host regional collation centre

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : L’opposition invitée à éviter au pays une spirale de violence


  6 Novembre      11        Politique (13288),

   

Abidjan, 06 nov 2020 (AIP) – Dans un communiqué, lu par le secrétaire général de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, sur le plateau du journal de 20H00 de la télévision nationale publique (RTI 1), du jeudi 05 novembre 2020, le président de cette institution, Amadou Soumahoro, invite les leaders de l’opposition ivoirienne à la responsabilité, afin d’éviter au pays une spirale de violence, après le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.

« J’appelle l’opposition politique à la responsabilité et à la raison, pour éviter à notre pays de retomber dans une spirale de violence, après les efforts importants déployés au cours des dernières années par le président de la République et le gouvernement pour garantir la paix et la stabilité dans notre pays », a déclaré Amadou Soumahoro.

Cette interpellation du président de l’Assemblée nationale intervient dans un contexte, où l’opposition politique a lancé un appel à la désobéissance civile et annoncé la mise en place d’un Conseil national de transition, avec la constitution prochaine d’un gouvernement parallèle de transition, refusant ainsi de reconnaître l’organisation du scrutin présidentiel qui vient d’avoir lieu, ainsi que le candidat élu, à savoir le président Alassane Ouattara.

« J’invite de manière pressante l’opposition à saisir la main tendue du gouvernement et à retrouver sa place dans le jeu démocratique, pour épargner à nos populations les affres d’un autre affrontement fratricide », a plaidé le chef du parlement.

Il a noté que ces élections présidentielles qui viennent de se tenir ont été « libres, transparentes, démocratiques » et reconnues comme telles par la majorité des observateurs nationaux et internationaux. « Il est impérieux pour tous les acteurs politiques de respecter le choix démocratique du peuple », a insisté Amadou Soumahoro.

(AIP)

Dans la même catégorie