ANG Política/Presidente da República diz que a criação ou extinção dos ministérios não é da competência da ANP ANG Domingo de Tina/ Madrinha do evento promete ajudar a elevar direitos de pessoas com deficiência ACP Ouverture à Kinshasa de la Revue annuelle du programme de coopération RDC-UNICEF 2020-2024 ACP 8ème forum de la SADC: le Premier ministre Ilunkamba exhorte les parlementaires à préserver les acquis de l’alternance ABP Numérique : Sensibilisation à Calavi des agents des collectivités locales sur l’informatisation des actes d’Etat civil et la numérisation des archives ABP Coopération / Coopération : Une délégation du Réseau des chambres des experts européens au cabinet de Louis Vlavonou ABP Santé : Elèves et étudiants sensibilisés aux enjeux de la lutte contre le VIH/Sida à Parakou ABP Social : La journée mondiale des personnes handicapées célébrée à Savalou INFORPRESS PNUD admite que pandemia “destruiu muitos do ganhos” que Cabo Verde tinha alcançado INFORPRESS Hélio Sanches estofficiellementcandidat à l’électionprésidentielle de 2021

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Quelques incidents dans certaines localités


  31 Octobre      10        Politique (13263),

   

Abidjan, 31 oct (AIP) – Quelques incidents ont été signalés, samedi 31 octobre 2020, dans certaines localités du pays depuis l’ouverture des bureaux de vote à 8 heures sur toute l’étendue du territoire dans le cadre de l’élection du président de la République.

A Lakota, jusqu’à 10 heures des agents électoraux avec le matériel électoral étaient encore visibles dans la cour de la CEI départementale. Selon les informations reçues sur place par l’AIP, de nombreux agents électoraux mis en route depuis les premières heures de la journée, n’ont pu accéder aux lieux de vote notamment dans les cantons Oparéko, Djeko, Deboua.

Des agents électoraux interrogés ont expliqué que des troncs d’arbres obstruaient l’accès aux villages de Gbagrélilié, Gnakouboué, Djéléboué dans le canton Oparéko. A Gragbalilié et autres villages du canton Gragba, des agents disent avoir été menacés et refoulés.

Le président départemental de la CEI, Koné Tiemoko, confirme ces informations. Il ajoute que des urnes ont été incendiées ou emportées à Zikisso. Son staff et lui sont à pied d’œuvre pour faire démarrer le vote dans ces localités.

Aucun bureau de vote n’a été ouvert à M’Bahiakro (centre-est, région de l’Iffou). Les bureaux de vote dans les circonscriptions électorales de M’Bahiakro commune et sous-préfecture, Bonguéra et Kondossou, sont encore fermés, autour de 11 h GMT.

Les portes de tous les bureaux de vote prévus dans la ville et des villages de la commune sillonnés, sont clauses. Les principales voies d’accès à la ville ainsi que celles menant aux sous-préfectures et villages sont bloqués par des populations.

A Alépé, localité située à 40 km d’Alépé, les populations participent au scrutin mais des jeunes des villages de Ahoué, Ahoutoué et Memni ont érigé des barricades obstruant la voie Abidjan-Alépé depuis 6h45.

A Sinfra, les bureaux de vote des sous-préfectures et de la plus part des villages de la commune sont fermés face à l’hostilité des populations de la zone rurale. Des sources proches de la CEI départementale, les élections se déroulent uniquement que dans la sphère communale d’Issia et de Saioua.

Les véhicules qui devraient déposer le matériel de vote tôt ce matin dans les villages n’ont pas pu eu en raison de l’obstruction des voies d’accès pat les populations.

Dans la ville de Bonoua, de nombreux bureaux de vote sont restés fermés à l’exception de ceux situés dans les quartiers périphériques. Idem, à Vavoua, où en dehors de la ville, il n’y a pas de vote dans la quasi-totalité des villages des sous-préfectures de Vavoua.

Les bureaux de vote n’ont pas pu ouvrir également dans le département de Kouassi Kouassikro, situé à 55 km de Bocanda (Centre- Est, région du N’zi). Le matériel électoral de cette localité ayant été emporté et incendié par des manifestants. Selon l’un des commissaires électoraux locaux, dans la nuit du vendredi 30 à samedi 31 octobre 2020, des individus surexcités ont pris d’assaut le poste de gendarmerie, ont sorti tout le matériel comprenant les urnes, les isoloirs, les bulletins de vote, la documentation, le matériel informatique qui y était stocké et y ont mis le feu.

Dans la même catégorie