ACP 89 nouveaux cas seulement de Covid-19 enregistrés à Kinshasa au cours de la journée de dimanche ACP Une meilleure coordination des interventions recommandée pour l’amélioration de la vaccination contre la Covid-19 en RDC ACP Le ministre de l’Agriculture représente la RDC au pré-sommet des Nations- Unies sur les systèmes alimentaires ACP L’augmentation de prix moyen frontière commercial à la base de la révision des prix des produits pétroliers ACP Mise en place d’un projet de financement des PME en RDC par l’ONG « Vision distinguée excellent » ACP Les confessions religieuses invitées à faire preuve de responsabilité dans le choix du président de la CENI ACP La CSC salue la nomination d’une femme syndicaliste à la tête de la CNSS ACP Une allocation de fin de carrière remise à 60 enseignants du primaire des écoles publiques de Kinshasa ACP Guy Loando sollicite l’implication des hommes de Dieu dans le développement de l’arrière pays ACP Jean-Michel Sama Lukunde attendu à Bunia pour l’évaluation de l’état de siège en Ituri

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Une campagne pour un scrutin apaisé lancée par les femmes à Divo


  25 Octobre      37        Politique (17991),

   

Divo, 25 oct 2020 (AIP) – La Fédération des associations et organisations féminines de Divo (FAOFDI), membre du Comité d’éveil et de prévention des conflits en période électorale de Divo, a lancé, samedi 24 octobre 2020, à la ‘’Place de la paix’’ de la ville, une grande campagne de sensibilisation à travers le département, pour une présidentielle apaisée le 31 octobre.

Pour le lancement de cette campagne intitulée, « Violence électorale STOP, Divo ne revivra pas 2010 avec ma famille », les femmes, les organisations de la société civile, la chefferie traditionnelle, les guides religieux, et des responsables de partis politiques, y ont pris part et pris la parole. Ils ont tous appelé les populations au calme, afin d’aller à des élections apaisées.

« Nous disons non à la violence parce que nous voulons que nos enfants étudient dans de bonnes conditions, travaillent dans de bonnes conditions, que nos familles vivent dans la tranquillité et dans la paix, que nos commerces ne soient ni pillés, ni saccagés, ni brûlés (…) Nous voulons la paix et rien que la paix », a déclaré la présidente de la FAOFDI, Assouan Elisabeth, initiatrice de cette campagne.
Le Comité d’éveil et de prévention des conflits en période électorale de Divo a été mis en place par le préfet de région, Kouakou Assouman, au lendemain des violences socio-politiques des 21 et 22 août 2020 à Divo, avec pour bilan huit morts et de nombreux dégâts matériels. Sa mission est de sensibiliser toutes les composantes de la population, afin d’apaiser le climat social et maintenir la cohésion sociale.

La représentante de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, ainsi que de celle de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Sekongo Mariama, ont salué et félicité cette mobilisation des femmes de Divo à la cause de la paix, notant que c’est ce qui est demandé, à savoir « l’implication des femmes dans tous les domaines où il est question de paix ».

La FAOFDI lance cette campagne générale d’une semaine, après avoir, dans une approche de proximité avec le Comité d’éveil et de prévention des conflits en période électorale de Divo, sillonné, durant un mois, les différents quartiers de la ville de Divo, pour prôner la paix. Cette fois, la campagne va dérouler, en priorité, dans les villages du département, a-t-on précisé.

Dans la même catégorie