MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé MAP Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel MAP L’ONU appelle à une action immédiate pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel MAP Mysk Marrakech lance la commercialisation de son nouveau projet de luxe MAP Sahel central : l’accès humanitaire est compromis par l’insécurité (PAM)

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : une centaine d’Imams du Gôh prient pour des élections apaisées


  28 Septembre      5        Politique (12101), Religion (644),

   

Gagnoa, 28 sept 2020 (AIP)- Une centaine d’imams exerçant dans la région du Gôh, ainsi qu’une autre centaine d’élèves coraniques ont pris part, lundi 28 septembre 2020 à la grande mosquée de Gagnoa, à une séance de prière en vue d’obtenir le 31 octobre, des élections apaisées.

Tous ont procédé toute la journée, à la lecture de la 36ème sourate ou sourate Ya-sin, dont la lecture procure des solutions aux difficultés que peuvent rencontrer les hommes, a expliqué le président du Conseil Supérieur des Imams (Cosim), région du Gôh, El Hadj Soualio Soumahoro, initiateur de ce moment de prière.

Il a jugé « utile et nécessaire » ce moment de prière, afin d’obtenir a-t-il dit, la tenue d’élection présidentielle dans un climat de paix. El Hadj Soumahoro a rappelé qu’avec les tensions verbales actuelles entre les politiques et les violences qu’ont connues plusieurs localités il y a quelques semaines, « on ne peut demeurer sans agir ».

Trois bœufs ont ensuite été immolés et partagés à toute la communauté, pour servir de sacrifices, a justifié l’Imam principal de la grande mosquée de Gagnoa, Kamaté Abdrahmane.

Dans la même catégorie