AGP Gabon/Journée nationale du Drapeau : les enfants de ‘’SOS Mwana » honorés par le ministère de la Justice ANP Elaboration du plan national de mise en œuvre des recommandations issues de l’EPU APS L’ARDN et son président honorés par l’association des journalistes noirs-américains AIP An 62: Un opérateur économique soulage des malades à Issia AIP Le tournoi Dominique Ouattara marqué par le “fair-play” à Touba AIP Le député-maire exhorte les jeunes d’Oumé à l’entrepreneuriat pour leur insertion socio-professionnelle AIP Des populations décrient la pollution de leur cadre de vie par les eaux usées d’une huilerie à Korhogo Inforpress Xadrez: Célia Rodriguez é candidata a Mestre Feminina da FIDE Inforpress PR pede “inquérito rigoroso” sobre as circunstâncias da morte do adolescente da Brava Inforpress Portugal: Associação dos Amigos de Santa Cruz aposta em acções sociais e trabalho com jovens – presidente

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Watchard Kédjébo installe des brigades anti-désobéissance civile à Diabo et Languibonou


  25 Octobre      33        Politique (20647),

   

Bouaké, 25 oct 2020 (AIP)- Le secrétaire général du congrès pour la consolidation de la République et le développement (Concorde), Ferdinand Kouassi, plus connu sous le nom de Watchard Kédjébo, a révélé, samedi 24 octobre 2020, lors d’un entretien avec la presse, avoir installé dans les sous-préfectures de Diabo et de Languibonou des brigades de veille pour contrer les actes de violence perpétrés dans le cadre de la désobéissance civile lancé par la coalition des partis d’opposition depuis le 21 septembre 2020.

Selon lui, ces brigades de veille (ou brigade anti-désobéissance civile) ont une mission de dissuasion, d’éveille de conscience, d’investigation, de surveillance et de protection des bureaux de vote lors du scrutin présidentiel du 31 octobre prochain. « Nous avons mis en place ces brigades non seulement pour sensibiliser à la non usage de la force, mais aussi et surtout pour décourager tous les vandales », a-t-il expliqué.

L’ex-membre de la galaxie patriotique dirigée par Charles Blé Goudé, qui milite désormais dans un parti allié au rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d’Alassane Ouattara, a justifié son action par le fait que le peuple Gblo, dont il est issu, est un peuple pacifique de nature qui n’entend nullement s’associer à cet appel à la désobéissance civile qui n’est plus ou moins qu’un appel à l’incivisme.

« J’ai dit à notre peuple que nous devons avoir un comportement républicain et que nous devons sortir massivement le 31 octobre pour aller exprimer notre devoir civique en tant que citoyen de ce pays. C’est un devoir pour nous. Nous devons donc aller voter et notre choix est clair, c’est celui qui nous apporte le développement c’est-à-dire Alassane Ouattara », a-t-il indiqué.

Dans la même catégorie