APS CASAMANCE : UNE DIGUE ANTI-SEL DE 10 KMS POUR RÉCUPÉRER 840 HA DE TERRES CULTIVABLES GNA L’URGENCE DE FINANCER LA SANTÉ DE LA REPRODUCTION DES JEUNES SOULIGNÉE APS CORONAVIRUS : 21 NOUVELLES CONTAMINATIONS CE VENDREDI GNA Tema Police Command, security agencies embark on Peace March GNA ACEIR launches report on inequality diagnostics for Ghana GNA FDA sensitises public to ban smoking in public places APS PLAIDOYER POUR UNE MEILLEURE REPRÉSENTATION DE L’AFRIQUE DANS LES ORGANES DE L’OCI APS SÉCURITÉ À L’EST : LES ASSURANCES DU COMMANDANT DE LA BRIGADE TERRITORIALE DE GOUDIRY APS COVID-19 : LE NOMBRE D’INFECTIONS MONTE EN FLÈCHE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Conseil régional du N’zi équipe 30 jeunes coiffeurs de Dimbokro

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Watchard Kédjébo installe des brigades anti-désobéissance civile à Diabo et Languibonou


  25 Octobre      17        Politique (13092),

   

Bouaké, 25 oct 2020 (AIP)- Le secrétaire général du congrès pour la consolidation de la République et le développement (Concorde), Ferdinand Kouassi, plus connu sous le nom de Watchard Kédjébo, a révélé, samedi 24 octobre 2020, lors d’un entretien avec la presse, avoir installé dans les sous-préfectures de Diabo et de Languibonou des brigades de veille pour contrer les actes de violence perpétrés dans le cadre de la désobéissance civile lancé par la coalition des partis d’opposition depuis le 21 septembre 2020.

Selon lui, ces brigades de veille (ou brigade anti-désobéissance civile) ont une mission de dissuasion, d’éveille de conscience, d’investigation, de surveillance et de protection des bureaux de vote lors du scrutin présidentiel du 31 octobre prochain. « Nous avons mis en place ces brigades non seulement pour sensibiliser à la non usage de la force, mais aussi et surtout pour décourager tous les vandales », a-t-il expliqué.

L’ex-membre de la galaxie patriotique dirigée par Charles Blé Goudé, qui milite désormais dans un parti allié au rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d’Alassane Ouattara, a justifié son action par le fait que le peuple Gblo, dont il est issu, est un peuple pacifique de nature qui n’entend nullement s’associer à cet appel à la désobéissance civile qui n’est plus ou moins qu’un appel à l’incivisme.

« J’ai dit à notre peuple que nous devons avoir un comportement républicain et que nous devons sortir massivement le 31 octobre pour aller exprimer notre devoir civique en tant que citoyen de ce pays. C’est un devoir pour nous. Nous devons donc aller voter et notre choix est clair, c’est celui qui nous apporte le développement c’est-à-dire Alassane Ouattara », a-t-il indiqué.

Dans la même catégorie