GNA Vodafone Foundation donates PPE to Accra Regional Hospital GNA Koforidua Regional hospital offers free cataract surgery GNA NPP’s side constitutes the Majority in Parliament-Speaker Bagbin APS COVID-19 : SUSPENSION DES VISITES AUX DÉTENUS À PARTIR DE LUNDI APS KAOLACK : LES AUTORITÉS SANS NOUVELLES DE 33 PERSONNES POSITIVES À LA COVID-19 APS BAISSE DES INDICATEURS LIÉS AUX ACCIDENTS DE LA CIRCULATION À FATICK (SAPEURS-POMPIERS) AIP International/ Mastercard Global Outlook 2021 souligne la transition permanente vers le numérique (Rapport) AIP Un nouveau DGA au DC/BR de l’UEMOA AIP Législatives 2021: Le RHDP peine à désigner un candidat à Grabo AIP Inter/ Le SG de l’ONU nomme la Guinéenne Bintou Kéita à la tête de sa mission en RDC

Côte d’Ivoire-AIP/ Réduction de la détention illégale des armes : La ComNat-ALPC mène une vaste campagne de sensibilisation dans le nord


  23 Décembre      10        Securité (1793),

   

Abidjan, 23 déc (AIP)- La Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (ComNat-ALPC), a mené du 10 au 20 décembre 2020, une vaste campagne de sensibilisation sur la réduction de la détention illégale des armes et munitions dans les localités de Minignan, Tienko, Tengrela, Kanakono, Boundiali et Siempurgo, à travers l’initiative « faire taire les armes en Afrique en 2020 ».

C’est un projet de sensibilisation pour la remise volontaire des armes illégalement détenues par les civils (es) dans ces zones frontalières sur une période de trois mois.

L’objectif est de sensibiliser les autorités préfectorales, les élus locaux, les chefs traditionnels, coutumiers, religieux, les leaders d’opinion (femmes, jeunes), les ONG et les forces de défense et de sécurité, sur les dangers liés à la prolifération et à la détention illégale des armes et munitions. Ainsi, ils seront des relais de sensibilisation dans leurs communautés respectives.

Les autorités locales se sont félicitées de cette initiative. Elles ont invité les leaders communautaires et chefs traditionnels à sensibiliser les populations et porter le message de dépôt des armes. « L’opération est volontaire. Il est question de convaincre les membres de la communauté par la sensibilisation en s’appropriant le message véhiculé », ont-ils indiqué.

Quant aux responsables traditionnels, ils ont acceptés le principe de déposer les armes, toutefois ils plaident de la patience pour certaines communautés pour des raisons culturelles.

Lors de la cérémonie de lancement le 30 septembre 2020, le président de la ComNat-ALPC, a rappelé les progrès considérables accomplis par la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre la prolifération des armes légères, tout en réitérant la volonté du Gouvernement à préserver la sécurité et la stabilité à l’intérieur des frontières du pays.

Dans la même catégorie