APS GUÉDIAWAYE : L’AMBASSADEUR DU PORTUGAL OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES FILLES AGP CEMAC: Le programme «Les jeunes tisserands de la paix» en gestation dans le Woleu-Ntem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Agbaou fait la promotion de l’excellence à l’école AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les femmes de Daloa invitées à s’approprier la culture de la paix pour une élection apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes RHDP de la Bagoué réaffirment leur engagement pour la victoire au premier tour de leur candidat Campagne RHDP Bagoué AGP Gabon/Mekambo : Un exploitant forestier chinois arrêté pour vol de bois puis libéré APS DIX-HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19, AUCUN CAS IMPORTÉ AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Anne Ouloto bat campagne pour l’union des fils du Cavally AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : la CEI sensibilise la population d’Adzopé sur les modalités du scrutin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : le développement du numérique et des TIC, l’une des priorités du candidat du RHDP

Côte d’Ivoire-AIP/ Rentrée scolaire 2020-2021 : Les difficultés du lycée moderne de M’Batto en ce début d’année


  21 Septembre      4        Education (3696),

   

Abidjan, 21 sept 2020 (AIP)- Le lycée moderne de M’Batto, (centre-est, région du Moronou), à l’instar de nombreux établissements secondaires du pays, est confronté à un certain nombre de difficultés, en ce début de cette année académique 2020-2021, a confié à l’AIP, le proviseur Moussa Dramane, au cours d’un entretien.

Le lycée fait face depuis quelques années à une insuffisance de personnels d’encadrement et enseignants. Pour pallier l’insuffisance d’enseignants, a souhaité M. Dramane, il lui faut au minimum 15 professeurs supplémentaires, toutes disciplines confondues, des éducateurs et des adjoints au chef d’établissement (censeurs).

L’école n’est pas clôturée dans son entièreté si bien que l’établissement est devenu le passage obligé des paysans, des animaux, des tricycles, des troupeaux. Le proviseur se dit peiné de voir aussi des cadres le traverser avec leurs véhicules, parfois pendant les heures de cours. Son objectif, dit-il, est d’offrir un cadre de travail agréable aux élèves et aux enseignants.

L’établissement a largement dépassé aujourd’hui sa capacité d’accueil avec le nombre sans cesse croissant des élèves qui augmentent chaque année. Du coup les bâtiments existants ne suffisent plus et il faille les renforcer par la construction de nouveaux édifices. Il a remercié au passage le conseil régional du Moronou et le député de M’Batto-Assahara qui ont offert deux bâtiments.

Le proviseur Moussa Dramane plaide pour une électrification totale du lycée car, à ce jour, de nombreux endroits sont plongés dans l’obscurité surtout le côté où se trouvent les bâtiments du second cycle. De sorte que, les après-midi, il est difficile d’y dispenser des cours à une certaine heure.

Le lycée moderne de M’Batto a ouvert ses portes au cours de l’année scolaire 1977-1978. Durant l’année écoulée, il a fonctionné avec 58 classes pédagogiques. Le proviseur Moussa Dramane est à sa tête depuis septembre 2011.

Dans la même catégorie