ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga ACP Les journalistes de l’ACP appelés à améliorer leur rendement pour la promotion de l’agence ACP Le Président Félix Tshisekedi réitère la nécessité de travailler pour l’intérêt général ANP Célébration de la fête de Tabaski à Tahoua : Les commerçants satisfaits des retombées économiques ANP Le Premier Ministre reçoit le Représentant résident du PAM au Niger ANP Entretien entre le Premier Ministre et le tout Premier nouvel Ambassadeur des Pays Bas au Niger GNA Will Accra work again with street Hawkers? ANP Zinder : Les revendeurs ont réalisé de bonnes affaires à l’occasion de la Tabaski

Côte d’Ivoire-AIP/ Reprise du trafic sur la Nationale A3 traversant Niakara


  8 Novembre      21        Société (34408),

   

Abidjan, 08 nov 2020 (AIP)- Le trafic routier sur la Nationale A3 , voie internationale d’accès aux pays de l’hinterland, passant par les villes de Katiola, Niakara et de Tafiré (Centre-nord, région du Hambol), a repris après une interruption de quatre jours due aux incidents survenus lors du scrutin présidentiel du 31 octobre dans les  localités de Yamoussoukro et de Tiébissou, a constaté l’AIP samedi 07 novembre 2020.

Le ballet des autocars en provenance d’Abidjan pour des villes du Nord, des camions citernes et autres remorques en partance pour la capitale économique ivoirienne, a repris son rythme normal.

« Nos cars qui venaient d’Abidjan pour Korogho, le vendredi 30 octobre, ont été bloqués à Yamoussoukro pendant près de quatre jours du fait des troubles liés à l’élection présidentielle », rappelle Dramane Silué, conducteur professionnel d’une compagnie de transport.

Il s’est réjoui du calme et de la sécurité qui prévalent désormais sur la Nationale A3, principalement entre les villes de Bouaké et Abidjan.

« Aujourd’hui, et cela depuis pratiquement jeudi 05 octobre, nous circulons sans la moindre crainte sur la Nationale A3 », a confirmé le chauffeur d’un camion affrété au transport de biens et marchandises diverses entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, Simplice Ouédraogo.

Dans la même catégorie