MAP Affaire des soldats ivoiriens détenus au Mali: la mission de la CEDEAO rencontre le président de la transition APS UCAD : LA RENTRÉE UNIVERSITAIRE REPORTÉE AU 10 OCTOBRE APS UN HOMMAGE DE KIM JONG-UN À SADIO MANÉ ? NON, IL S’AGIT D’UNE VIDÉO DÉTOURNÉE ANP Restructuration de la commission de la CEDEAO : Les députés communautaires édifiés sur les prérogatives du parlement de la communauté dans ce contexte ANP Des progrès enregistrés dans la réalisation des cibles annuelles des livrables ‘’, rapport de suivi semestriel de l’action gouvernementale ANP Vers la refonte du régime des retraites des fonctionnaires au Niger ANP Echange à Niamey entre le président Mohamed Bazoum et la vice- administratrice chargée des Politiques et Programmes à l’USAID GNA Government ready to diversify tourism programmes to boost earnings-Minister GNA National Muslim Conference to pool resources to develop communities GNA Ghana needs 11bn cedis to fight terrorist attacks – Kan Dapaah

Côte d’Ivoire-AIP/ Reprise du trafic sur la Nationale A3 traversant Niakara


  8 Novembre      24        Société (39845),

   

Abidjan, 08 nov 2020 (AIP)- Le trafic routier sur la Nationale A3 , voie internationale d’accès aux pays de l’hinterland, passant par les villes de Katiola, Niakara et de Tafiré (Centre-nord, région du Hambol), a repris après une interruption de quatre jours due aux incidents survenus lors du scrutin présidentiel du 31 octobre dans les  localités de Yamoussoukro et de Tiébissou, a constaté l’AIP samedi 07 novembre 2020.

Le ballet des autocars en provenance d’Abidjan pour des villes du Nord, des camions citernes et autres remorques en partance pour la capitale économique ivoirienne, a repris son rythme normal.

« Nos cars qui venaient d’Abidjan pour Korogho, le vendredi 30 octobre, ont été bloqués à Yamoussoukro pendant près de quatre jours du fait des troubles liés à l’élection présidentielle », rappelle Dramane Silué, conducteur professionnel d’une compagnie de transport.

Il s’est réjoui du calme et de la sécurité qui prévalent désormais sur la Nationale A3, principalement entre les villes de Bouaké et Abidjan.

« Aujourd’hui, et cela depuis pratiquement jeudi 05 octobre, nous circulons sans la moindre crainte sur la Nationale A3 », a confirmé le chauffeur d’un camion affrété au transport de biens et marchandises diverses entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, Simplice Ouédraogo.

Dans la même catégorie