APS JOSEPH KOTO SE VERRAIT PLUS À LA TÊTE D’UNE ÉQUIPE NATIONALE QUE D’UN CLUB APS COVID-19 : DAKAR ET THIÈS RESTENT SOUS COUVRE-FEU POUR HUIT JOURS SUPPLÉMENTAIRES APS RÉFRACTAIRE AU TRAFIC D’INFLUENCE, MARÈME FAYE SALL POUR DES SOLLICITATIONS DIRECTES APS JOSEPH KOTO : ‘’C’EST DIFFICILE DE SUIVRE LE CHAN SANS LE SÉNÉGAL’’ APS LA MAIRIE DE DIAMNIADIO ADOPTE UN BUDGET ANNUEL DE PRÈS DE 3,4 MILLIARDS DE FRANCS CFA APS DES SCIENTIFIQUES SE PENCHENT SUR LA FIABILITÉ DES VACCINS CONTRE LE COVID-19 APS DES SÉNÉGALAIS DE PROVINCES CATALANES RÉCLAMENT UN CONSULAT DE PROXIMITÉ APS ABDOULAYE DIOP : « CHEIKH NGAÏDO BÂ ÉTAIT REMARQUABLE PAR SON ÉLÉGANCE SUR TOUS LES PLANS » APS GRAINES D’ARACHIDE : PLUS DE 46.000 TONNES COLLECTÉES, SELON MODOU DIAGNE FADA AIP COVID-19: Des cas graves en réanimation et sous assistance respiratoire (Ministère)

Côte d’Ivoire-AIP/ Retour au calme à Biagouri après les affrontements intercommunautaires


  11 Janvier      12        Société (27400),

   

Lakota, 11 jan 2021 (AIP) – Le calme est revenu à Biagouri, dans la sous-préfecture de Lakota, après les affrontements inter-communautaires, de la semaine dernière, a constaté l’AIP.

Le chef central du village de Biagouri, Dago Gnakpa Aimé, interrogé par l’AIP, samedi 9 janvier 2021, a rassuré la reprise des activités dans cette localité.

« Je peux vous affirmer que la vie a repris son cours normal dans le village après les folles journées du dimanche 3 et lundi 4 janvier que nous avons vécues », a-t-il déclaré. Il a exprimé sa gratitude aux autorités administratives, politiques et militaires de Lakota qui ont tout mis œuvre pour le retour de la paix.

Le chef central du village de Biagouri a surtout rappelé que les soins des blessés ont été pris en charge par le député Kouyaté Abdoulaye et un couvre-feu de six jours avait été instauré par le préfet.

Depuis trois jours, a-t-ajouté, l’interdiction faite aux Baoulé d’aller dans leurs champs est levée et toutes les huit personnes interpellées ont été libérées samedi. Le couvre-feu a été levé également.

Un tour dans le village a permis de constater une reprise effective des activités. Le marché est animé, les boutiques ont ouvert de même que les deux dépôts de pharmacie qui avaient été détruits.

Dans la nuit du samedi 2 au lundi 4 janvier, des affrontements avaient opposé Dida et Baoulé dans le village de Biagouri situé à 15 kilomètres de Lakota sur la route de Gagnoa. Huit personnes avaient été blessées dont trois cas graves et d’importants dégâts matériels.

Dans la même catégorie