ANP Dosso : annulation du scrutin régional et des municipales dans 8 communes ANP Tahoua : Saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua ANP Diffa: Le Ministre des transports en visite de travail dans la région APS LES ’’PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ’’ AU MENU D’UNE RENCONTRE (COMMUNIQUÉ) APS DU MATÉRIEL MÉDICAL D’UNE VALEUR DE 80 MILLIONS FCFA À L’HÔPITAL RÉGIONAL DE DIOURBEL APS SONACOS : INSTALLATION PROCHAINE D’UNE DIRECTION D’ACHAT GRAINES APS FORCE COVID-19 : 5 MILLIARDS AUX ARTISANS DE SAINT-LOUIS, LOUGA ET MATAM APS GRAINES D’ARACHIDE : 12.503 TONNES DÉJÀ COLLECTÉES À LOUGA, UN RECORD (DG SONACOS) APS L’ÉTUDIANTE DIARY SOW EST ENTRÉE EN CONTACT AVEC SES PROCHES APS CORONAVIRUS : 6 DÉCÈS ET 300 NOUVELLES CONTAMINATIONS RAPPORTÉS VENDREDI

Côte d’Ivoire-AIP/ Retro 2020 : le département Zuénoula marqué par la visite historique du président de la République


  2 Janvier      11        Société (27578),

   

Zuénoula, 2 jan 2021 (AIP)- La visite du président de la République à Zuénoula a été le fait marquant de l’année 2020. Cependant les nombreux dons en faveur des populations dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les dernières perturbations ayant engendrées de nombreux dégâts matériels dans les établissements secondaires auxquelles il faut adjoindre les violences pendant le jour de vote pour les présidentielles font partie des faits saillants de l’année dans le département de Zuénoula.

La visite du président de la République a été qualifiée par tous comme une visite historique car depuis l’indépendance, aucun chef d’État en fonction n’avait foulé le sol de Zuénoula. Le 24 septembre 2020, les cadres, fils et filles du département, toutes tendances confondues s’étaient fortement mobilisés pour réserver un accueil chaleureux au président Alassane Ouattara.

A cette occasion, la plupart des doléances et attentes des populations avaient été satisfaites.

Au niveau des infrastructures routières la ville de Zuénoula a bénéficié du bitumage des principales artères et le reprofilage lourd des voix secondaires. Outre la ville de Zuénoula les principaux axes menant aux chefs lieux de sous-préfecture ont été ouverts et reprofilés.

Pour les axes routiers Zuénoula-Vavoua, Zuénoula-Daloa et Zuénoula-Mankono qui devront contribuer au désenclavement total de Zuénoula, le président a demandé aux populations de lui faire confiance fait la promesse de les bitumer.

L’électrification dans le département est passée de 20% à plus de 90 % avec la mise sous tension électrique des villages de Baazra 1, Baazra 2 et Klazra.

Le préfet a vu la rénovation complète de sa résidence et bénéficié tout comme le secrétaire général de préfecture et les sept sous-préfets, de nouvelles voitures de types 4×4. La ville de Gohitafla est désormais érigée en département.

Dans le domaine de l’adduction en eau potable le village de Zorofla a bénéficié d’un château d’eau et le président a annoncé l’installation prochaine d’une unité de production d’eau à Zuénoula.

Le département pour cette année a bénéficié de quatre établissements publics de proximité notamment à Vouéboufla, Paoufla, Maminigui et Zanzra où les travaux de construction ont démarré.

Les deux derniers semestres de l’année à Zuénoula comme partout ailleurs en Côte d’Ivoire ont été fondamentalement marqués par la maladie à coronavirus. A ce sujet cadres, les cadres se sont mobilisés pour apporter leur soutien aux populations vulnérables du département.

Ainsi kits sanitaires et alimentaires ont été pour la plupart remis au préfet du département Amani Tiémoko pour distribution. La lutte et la sensibilisation tous azimuts ont permis d’épargner Zuénoula du Covid-19 en dépit du non respect des mesures barrières constaté aussi bien dans les lieux publics que privés.

La présidentielle d’octobre 2020 sensée se dérouler dans la quiétude et la sécurité a été émaillé d’incidents. Seule la ville de Zuénoula a voté mais avec un faible taux de participation. Dans les villages, la désobéissance civile a fait ses effets avec l’obstruction de toutes les voix d’accès par de gros troncs d’arbres coupés à la scie. Fort heureusement il n’y a pas eu de pertes en vie humaine.

S’en sont suivis des appels à la cohésion sociale et au calme dans les villages.

A la veille des congés de noël, des individus non identifiés sous prétexte d’anticiper les congés ont commis des dégâts matériels dans plusieurs établissements secondaires de Zuénoula et Gohitafla.

Si à Zuénoula des bureaux et matériels de l’administration ont été saccagés à Gohitafla la violence a atteint son paroxysme avec la mise à sac du poste de gendarmerie, des domiciles de particuliers et l’incendie de la résidence du sous-préfet. Une violence constatée également dans la sous-préfecture de Kanzra avec en milieu d’année des élèves qui ont sommairement assassiné une dame accusée de sorcellerie.

Dans la même catégorie