GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Côte d’Ivoire-AIP/ Sidi Touré exhorte les populations de Béoumi à cultiver la paix et à vivre dans « la communion des cœurs »


  9 Août      10        Société (22806),

   

Abidjan, 09 août 2020 (AIP)- Le ministre de la communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré, a exhorté, le samedi 08 août 2020, les populations de la ville de Béoumi à cultiver la paix et à vivre dans « la communion des cœurs ».

« Aujourd’hui, nous allons marquer une pause pour célébrer, de manière officielle, la mémoire de nos disparus. Nous allons honorer leurs mémoires afin que leur mort nous incite à toujours célébrer la paix, la communion des cœurs, la cohabitation pacifique et la cohésion sociale », a indiqué M. Sidi Touré, qui présidait la cérémonie d’inauguration de la stèle érigée en mémoire des disparus du conflit inter-communautaire qui avait opposé Malinké et baoulé les 15 et 16 mai 2019 à Béoumi.

Il a souhaité que cette stèle rappelle au bon souvenir de chacun cette page noire de la vie de Béoumi afin que plus jamais de tels évènements ne se reproduisent. Le ministre de la communication et des médias n’a pas manqué d’adresser sa compassion aux familles endeuillées auxquelles il a demandé de sécher leurs larmes afin les âmes de leurs disparus vivent en paix.

Partie d’une simple altercation, cette crise inter-communautaire de Béoumi avait embrasé la ville suite à une manipulation des populations. Bilan, 15 morts et un porté disparu en la personne de Tuo Péléssongui qui était âgé de 50 ans.

Dans la même catégorie