AIP Côte d’Ivoire – AIP / Présidentielle 2020: une web TV pour vendre le candidat KKB AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les pays donateurs promettent plus de 1,4 milliard d’euros pour accroître l’aide humanitaire au Sahel (ONU) AIP Côté d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: 435 agents électoraux de Biankouma formés à la gestion des bureaux de vote AIP Un projet pour un environnement apaisé à travers une communication sans violence lancé à Abidjan AIP Remise d’appui financier aux élèves des clubs amis de la Chine pour leur scolarisation, jeudi AIP Les journalistes de la presse étrangère en Côte d’Ivoire inquiets pour leur sécurité AIP Le chef d’état-major appelle à une armée apte à sécuriser les populations et leurs biens AIP Inter/ Les pays donateurs promettent plus de 1,4 milliard d’euros pour accroître l’aide humanitaire au Sahel (ONU) AIP Présidentielle 2020: 435 agents électoraux de Biankouma formés à la gestion des bureaux de vote AIP Présidentielle 2020: 24% des cartes d’électeur retirées à Tiassalé (Préfet)

Côte d’Ivoire-AIP/ Sortie de la première promotion du centre de service civique de Guingréni


  25 Septembre      6        Société (23973),

   

Abidjan, 25 sept 2020 (AIP) – Quatre-vingt quinze (95) jeunes filles en situation de vulnérabilité ont été présentées, jeudi 24 septembre 2020, à Guinguéréni, un village situé à quelques encablures de Boundiali, chef-lieu de la région de la Bagoué, à l’occasion de la cérémonie marquant la fin de leur formation à la citoyenneté, au civisme et à l’apprentissage d’un métier.

Fruit d’un partenariat entre l’Office du service civique national et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), la formation de ces jeunes filles issues des régions de la Bagoué, du Poro et du Tchologo, vise à « donner une seconde chance, une vengeance sur la vie, qui n’a pas été très tendre avec certaines filles », s’est exprimé le représentant résidant de l’UNICEF, Marc Vincent.

Elles ont eu une formation initiale de trois mois en agro-distribution, esthétique et en cuisine, et vont entamer, pour quatre mois, des stages en entreprises.

Le secrétaire d’État chargé du Service civique, Siaka Ouattara, a demandé aux autorités locales, aux populations et aux jeunes filles de croire en ce programme et d’apporter leur soutien à l’OSCN et à l’UNICEF.

« Demeurez des modèles de jeunes filles, respectueuses des symboles de l’État en toute situation et engagées dans l’autonomisation de la femme », a-t-il encouragé.

Les parents de ces filles, par la voix de leur porte-parole, M. Traoré, ont salué une « chance inespérée » offertes à leurs progénitures par le gouvernement et l’UNICEF.

Dans la même catégorie