AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : Point de la situation de la COVID-19 au 20/09/2020 APS VINGT-SIX NOUVELLES INFECTIONS DE COVID-19 APS MACKY SALL SOULIGNE L’IMPORTANCE POUR LES PRODUCTEURS DE CONSTITUER DES COOPÉRATIVES AGRICOLES AIP Les membres du Rotory de Daloa et de Bouaflé à œuvrer pour le bien-être des populations malgré la pandémie de la Covid AIP Les leaders communautaires de Man sensibilisés sur la pratique de l’avortement thérapeutique AIP Cinquante tricycles remis aux femmes du Gôh, dans le cadre du programme social du gouvernement AIP Le plan national de gouvernance expliqué aux acteurs de la société civile de Daloa AIP Une campagne de sensibilisation sur la prévention des conflits électoraux lancée à Man AIP Une coordination des cadres du RHDP de Ferkessédougou installée AIP Le Conseil régional du N’zi offre des complets de pagne aux femmes de la région

Côte d’Ivoire-AIP/ Sortie officielle d’un groupement de femmes productrices à Sassandra


  25 Août      10        Société (22849),

   

Sassandra, 25 août 2020 (AIP)-Le groupement Apimanana des femmes productrices de manioc et d’Attiéké (semoule de manioc cuit à la vapeur) à Sassandra a effectué sa sortie officielle, le lundi 24 août 2020, en présence des autorités traditionnelles, élus et cadres de la région et du sous-préfet de Sassandra, Victoire Halaoui.

Créé il y a trois ans, le groupement Apimanana est composé de 30 femmes issues de Lipoyo, une ville Néyo du canton Tépoint (Sassandra). L’Association féminine produit du manioc sur neuf hectares de terre dont trois ha qui lui sont propres.

Le groupement est spécialisé dans la fabrication de l’Attiéké et écoule chaque mois une production de 400 000 francs CFA d’Attiéké sur les marchés de Sassandra, de San Pedro et d’Abidjan. Sa présidente Koué Solé Aimée a salué l’intérêt manifesté par l’autorité préfectorale et le conseil régional du Gbôklè et sollicité leur appui.

Le représentant du conseil régional du Gôklè, François Trobla, a promis la prise en compte du groupement Apimanana dans le programme de financement du Conseil au titre des activités socio-culturelles et développement humain.

Le sous-préfet de Sassandra, Victoire Halaoui a salué l’association Apimanana « fierté des femmes de Lipoyo » et un exemple à copier pour son organisation. Elle a promis un encadrement des autorités administratives et s’est engagée à faire du lobbying pour permettre au groupement de bénéficier de plus de machines, d’un grand apatam et plus d’espace cultivable pour faciliter et accroître sa productivité.

La sortie officielle du groupement Apimanana a pris fin avec la visite des plantations.

Dans la même catégorie