MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Côte-d’Ivoire-AIP/ Un bassin d’orage sans entretien cause des désagréments aux populations de Bongouanou


  18 Août      9        Société (23190),

   

Bongouanou, 18 août 2020 (AIP)- Un bassin d’orage situé en bordure de la voie principale et non loin du grand marché, sans entretien, cause des désagréments aux populations de Bongouanou, a constaté l’AIP, le mardi 18 août 2020.

Ce bassin d’orage dégage des odeurs nauséabondes et favorise la reproduction des moustiques par la stagnation des eaux usées. Toutes les eaux usées, en provenance du quartier Dioulakro, utilisent une partie du goudron pour couler vers le lac Kabi. Des habitants se plaignent de cette situation.

« En saison sèche, les herbes qui ont poussé au-dessus du bassin restent vertes quand un mouton échappé d’un enclos s’y hasarde, il ne sort plus », a révélé le chef d’un garage situé à proximité du bassin.

Ce « trou », voilé par les herbes, constitue également un danger pour les enfants qui y vont les après-midis entre 16 h et 18 h à la recherche d’herbes vertes pour leurs animaux.

Cet ouvrage de rétention des eaux a été creusé par une société de grands travaux, domiciliée à Bongouanou depuis plus de 3 ans. Il n’a jamais été curé depuis sa création et ne joue plus son rôle de filtrage et d’évacuation des eaux usées.

Dans la même catégorie