AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Convention groupée de deux OLM de la jeune chambre internationale à Korhogo AIP Côte d’Ivoire AIP / Les populations de la région du N’Zi invitées à s’abstenir de toutes formes de violence AIP Une réfugiée de retour en Côte d’Ivoire souhaite la paix pour son pays ANP Niger : Le Parti MPR Jamhuriya investit son président Albadé Abouba candidat aux élections présidentielles 2020-2021 ANP Le Niger à la tête du conseil de sécurité de l’ONU : Conférence grand public à Niamey pour expliquer les enjeux ANP Maradi : Les acteurs politiques à l’école de la gestion des dossiers de candidature pour les élections 2020-2021 ANP Niamey: Le gouvernement entend reloger les sinistrés des inondations dans un camp aménagé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19: remise de kits sanitaires au district d’Adiaké AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’Imam central de Bondo intronisé AGP Gabon : Le directoire du CLR reçu au siège du PDG

Côte d’Ivoire-AIP/ Un navire d’une société maritime saisi sur requête d’un opérateur économique


  15 Juillet      7        Société (22831),

   

Abidjan, 15 juil 2020 (AIP)- Un navire de la Compagnie Maritime d’Affrètement-Compagnie Générale Maritime de Côte d’Ivoire (CMA-CGM CI) Bolloré Transport Logistics a été saisi, lundi 13 juillet 2020, par un commissaire de justice sur la requête d’un opérateur économique avec qui ladite société était en conflit devant les tribunaux.

Selon une note d’information parvenue ce mercredi 15 juillet à l’AIP, la compagnie maritime avait été condamnée récemment, par une décision de justice, à verser la somme de plus de 600 millions de francs CFA à Ludovic Branger opérant en qualité de liquidateur de la société SIPA. Une injonction qu’elle n’a pas voulu honorer et qui a suscité le recours aux agents assermentés.

« Le procès-verbal de saisie conservatoire de navire pondu le lundi 13 juillet 2020 par le Commissaire de Justice, Nangban Jean, à la requête de Ludovic Alain Branger, a fait commandement à la CMA-CGM CI de payer immédiatement et sans délai au requérant la somme de 663 520 189 FCFA représentant la condamnation et les frais. Lui déclarant que, faute de le faire dans l’immédiat, il a été procédé à la saisie conservatoire du navire CMA-CGM AFRICA FOUR ainsi que de ses sautes apparaux et dépendances et ce pour avoir conservation, sûreté et paiement des sommes dues », lit-on dans le document.

Des responsables de la CMA-CGM, joints au téléphone, n’ont pas voulu se prononcer sur la bataille juridique qui oppose les deux parties depuis plus d’une dizaine d’années.

Dans la même catégorie