ANG Bancada Parlamentar de PAIGC promete mover queixa contra mesa da ANP ATOP SANTE DES MERES ET DES ENFANTS DU TOGO : L’ONG « COURSIER D’HOPITAL INTERNATIONAL » SIGNE UN PARTENARIAT AVEC L’ATBEF ATOP LA PRESIDENTE DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE DU BENIN ET L’AMBASSADEUR DU SENEGAL AU TOGO CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP EDITION 2020 DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA : UNE CONFERENCE DEBAT MARQUE LA CELEBRATION APS PLAIDOYER DE MAIRES POUR PLUS DE MOYENS DE LUTTE CONTRE LES FEUX DE BROUSSE APS LE SYNTTAS DÉCRÈTE 72 HEURES DE GRÈVE RENOUVELABLES APS COVID-19 : LANCEMENT DE L’ALLIANCE POUR LA RÉPONSE À L’INFODÉMIE SUR LE CONTINENT APS LE COORDONNATEUR DE L’UVS PRÔNE UNE POLITIQUE GLOBALE D’USAGE DU NUMÉRIQUE AIP L’extinction de la télévision analogique démarre à partir du 1er janvier 2021 AIP Save the children présente son plan opérationnel 2020 sur l’éducation des OEV à Bondoukou

Côte d’Ivoire-AIP/ Un présumé coupeur de route et ses acolytes mis aux arrêts à Man


  12 Novembre      3        Divers (911),

   

Abidjan, 12 nov 2020 (AIP) – La police judiciaire de Man a mis à la disposition du tribunal de première instance de la localité, mercredi 11 novembre 2020, le présumé coupeur de route, Gueu Benjamin alias Bila, 28 ans, pris en détention illégale d’arme à feu et de munitions.

Selon les informations recueillies auprès de la police, Gueu a été interpellé au corridor sur l’axe menant à Duékoué, lors d’un contrôle de routine, alors qu’il se trouvait à bord d’un taxi de ville avec trois autres acolytes par les éléments du commissariat de premier arrondissement de Man.

« Ses acolytes ont pu prendre la fuite. Une fois mis à notre disposition, l’exploitation d’un des trois téléphones portables qu’il tenait, nous a permis de découvrir qu’il s’agissait d’un membre d’un gang qui venait de perpétrer un vol à mains armées aux environs de Diahouin, un village du département de Duékoué », a expliqué le capitaine Beugré Dakouri de la police judicaire de Man.

L’officier de police a aussitôt invité deux victimes qui avaient déjà porté plainte dans ses services, pour une opération d’identification de ce gang. « Tous deux déclarent être tombés dans l’embuscade des malfrats au nombre de quatre et armés d’un fusil de type calibre 12 à canon scié. Toujours selon eux, les malfrats leur ont arraché deux motos, quatre téléphones portables et pris respectivement 5,5 millions de francs CFA à Kabré et 120.000 francs CFA à Bazié », a ajouté le chef de service de la direction régionale de la police judiciaire.

Ils sont déjà inscrits dans les fichiers de la police comme étant des spécialistes de vols d’engins à deux roues, signale-t-on.

Dans la même catégorie