APS COVID-19 : 290 NOUVEAUX CAS ET CINQ DÉCÈS RECENSÉS CE VENDREDI AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : ouverture de la campagne électorale sur toute l’étendue du territoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lutte contre le travail des enfants: Un nouveau projet lancé à Soubré AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : les candidats du département de Divo invités à tenir des discours de paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les communicants du MINEDD renforcent leurs capacités AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Les candidats en lice à Cocody se « disputent » les espaces de communication AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Douca Marcel présente sa candidature aux élections législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/CAN U17 : les Eléphanteaux dans le groupe A avec le Maroc, l’Ouganda et la Zambie GNA Ghana safest destination for opportunities under AfCFTA GNA $20 million national studio in the offing-Tourism Minister-designate

Côte d’Ivoire-AIP/ Un prévenu écope de 10 ans de prison pour vol en réunion à mains armées


  6 Février      12        Divers (991),

   

Toumodi, 06 fév 2021 (AIP)- Kouadio Konan Jean Jaurès, déclaré coupable pour vol en réunion à mains armées, a écopé de 10 ans de prison ferme par le tribunal de Toumodi.

Selon N’Guessan Florence et Oussou Adèle, le prévenu conduit par son acolyte à moto, les ont rencontrés lorsqu’elles se rendaient toutes deux à l’église dans un village voisin.

Se tenant à leur niveau, M. Konan a alors a sorti une machette qu’il a ensuite brandi sur elles en leur ordonnant de lui remettre leurs sacs à main. Ce qu’elles firent sans hésiter.

Arrivées au village, elles s’empressèrent de raconter leur mésaventure à leurs frères de l’église quand ceux-ci ont affirmé à leur tour avoir été agressés eux aussi au même endroit.

Inquiets de cet évènement, les frères de l’église décident de faire une battue afin d’appréhender les agresseurs. C’est ainsi qu’ils ont pu identifier les deux malfrats vu qui ont opéré à visage découvert. Pire M. Konan avait toujours en main la machette dont il s’était servi pour les menacer.

Selon les accusatrices, le conducteur de moto a pu s’échapper et n’a pas été retrouvé.

L’accusé a nié les faits en bloc en affirmant qu’il n’avait jamais participé à une agression. Il se rendint cependant au champ quand ces détracteurs l’ont aperçu avec sa machette en main.

Le tribunal l’a reconnu coupable et l’a condamné à 10 ans de prison pour vol à main armée commis en réunion. En plus de 10 ans il devra s’acquitter de la somme de 200.000 comme dommage et intérêts aux victimes.

Dans la même catégorie