AIP Législatives 2021: La jeunesse d’Attécoubé invitée à choisir le RHDP qui incarne le développement AIP Législatives 2021 : Un candidat indépendant veut apporter le changement à Madinani MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique APS COVID-19 : UNE PRÉVALENCE DE 34 % CHEZ LE PERSONNEL DE SANTÉ (MÉDECIN) AIP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Le Kenya reçoit son premier lot de vaccin dans le cadre de l’initiative COVAX AIP Le centre d’information et d’orientation visite les élèves du lycée moderne de Bouna AIP Législatives 2021: Jérémie N’gouan candidat pour continuer à servir les populations d’Aboisso AIP Législatives 2021: La plateforme de l’opposition à Niakara soutient la candidature de Guibessongui N’datien

Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan


  19 Janvier      15        Droits de l'Homme (445),

   

Abidjan, 19 jan 2021 (AIP)- Le projet de promotion de la dignité, des droits et du rôle de la femme sera lancé mercredi 20 janvier à Yopougon (Banlieue Abidjan Nord) à l’initiative de l’Union européenne (UE) avec le cofinancement de l’Organisation non gouvernementale (ONG) italienne COMIVIS.

Selon une note d’information transmise mardi 19 janvier 2021 à l’AIP, le projet «Voula Ibo –Merci femme vaillante », dont l’objectif est de contribuer à la promotion d’une société démocratique et inclusive par le repositionnement et l’intégration de la femme en Côte d’Ivoire.

Il a une durée de trois ans (septembre 2019-août 2022) et a pour zone d’exécution la commune de Yopougon, siège de la Communauté missionnaire de Villaregia (CMV) en Côte d’Ivoire qui exécute le projet.

Le projet s’articule autour de trois principaux axes, avec un partenaire opérationnel dans chacun des axes. Mise en œuvre en collaboration avec les districts sanitaires de Yopougon Est et Yopougon Ouest-Songon, le projet s’évertuera à améliorer la santé de la mère et de l’enfant à travers des renforcements de capacités techniques et matériels des prestataires de santé, la prise en charge du suivi médical des femmes vulnérables enceintes et des enfants malnutris.

Avec la direction de la Vie scolaire (DVS) du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, il s’agira de contribuer à la lutte contre les grossesses précoces en milieu scolaire, fléau persistant dans le système éducatif ivoirien. Les actions seront axées sur la conception d’un programme socio-éducatif pour la prévention de ce fléau et des attitudes de déviances liées aux stéréotypes de genre en milieu scolaire.,

Avec une plate-forme d’organisations de la société civile (OSC), les capacités techniques d’écoute active et des procédures d’accompagnement des survivantes de violence basées sur le genre (VBG) de la part des leaders de plus de 50 OSC seront renforcées.

Ce programme est mis en œuvre après les projets «Apprendre la paix» et « Man eyovié » initiés respectivement en 2015 et en 2017, fait-on savoir.

Dans la même catégorie