ACP Les habitants de Goma supportent mal les mesures prises pour l’urbanisation de la ville ACP Le SYNECAT promet de poursuivre les négociations sur les revendications des enseignants ACP Trois enseignants de l’UCC confirmés professeurs associés à temps plein par la CENCO ACP Installation à Tshangu du comité de parti politique« Génération 4 » ACP Le renforcement de la sécurité dans l’Est revêt d’un caractère prioritaire au futur gouvernement congolais ACP Tenue au gouvernorat du Nord-Kivu d’une réunion avec les humanitaires pour le renforcement de la sécurité ACP L’élévation du Président Félix Tshisekedi à la tête de l’UA est aussi une affaire des jeunes, selon Patrick Katengo ACP Le Président Félix Tshisekedi ouvre samedi l’année culturelle de sa mandature de l’Union africaine AIP L’ONG REALIC lance une caravane nationale de mobilisation sociale sur la migration irrégulière AIP Le président des artisans de Diabo et Languibonou investi

Côte d’Ivoire-AIP/ Une délégation du PAPSE sensibilise la communauté éducative du département de Kouto


  23 Janvier      14        Education (4416),

   

Kouto, 23 jan 2021 (AIP)- Le coordinateur national du projet d’amélioration de prestation des services éducatifs (PAPSE) du ministère de l’éducation nationale a instruit la communauté éducative du département de Kouto, Yéo Abraham, a rencontré, jeudi 21 janvier 2021 à la mairie de Kouto, la communauté éducative du département, pour une mission d’information et de sensibilisation sur les motivations et l’exécution du projet qu’il pilote.

Selon M. Yéo, ce projet est né du constat selon lequel de multiples défaillances existaient dans le système éducatif Ivoirien. Ce qui avaient pour incidence le bas niveau des apprenants comparativement à certains pays qui avaient les mêmes méthodes que notre pays.

Pour y remédier, l’Etat de Côte d’Ivoire va, à travers le PAPSE, faire quatre propositions de solutions qui sont, accroître le nombre d’enfants qui passent par la maternelle, bien former les enseignants et les recycler régulièrement, établir un dialogue social entre les parents et l’école, et enfin construire et équiper les salles de classes dans le préscolaire et le primaire.

M. Yéo a aussi annoncé à la satisfaction de la communauté éducative que le projet, prévu pour 174 localités à l’origine, va connaître une majoration de 225 autres localités supplémentaires.

Le secrétaire général de la préfecture de Kouto, Dayoro Jean, représentant le préfet, a salué l’initiative du gouvernement en faveur des populations et encouragé l’adhésion de la communauté éducative du département.

A Kouto, huit localités bénéficient de la mise en œuvre du PAPSE, 11 à Tengrela et 19 à Boundiali, soit un total de 38 localités pour la région de la Bagoué, note-t-on.

Dans la même catégorie