AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

Côte d’Ivoire-AIP/ Une dizaine de blessés dans un conflit foncier à M’batto-Bouake (Bingerville)


  8 Août      18        Société (23047),

   

Bingerville, 08 août (AIP)- Une dizaine de blessés dont deux cas graves ont été enregistrés jeudi lors d’un conflit foncier survenu à M’batto-Bouake, village situé à près de 6km de Bingerville, a appris l’AIP vendredi auprès du sous-préfet Anoh Bédia Oswald.

Selon le sous-préfet Anoh Bédia Oswald, les faits se sont déroulés dans le courant de la matinée et de l’après-midi du jeudi 06 août 2020.

« La situation qui se passe à M’batto-Bouake est simple. Elle a été occasion par une situation. Le Ministère de la Construction a suspendu la signature du chef Badignon Edouard pour diverses raisons. La première raison, ils ont estimé que le chef signe seul. Ce qui n’est pas normal. Les autres raisons je ne veux pas les évoquées ici. C’est au vu de cette situation de la suspension de la signature du chef que nous autorités administratives, pour les amener eux-mêmes, à nous proposer un chef, on a nommé un chef intérimaire », a expliqué le sous-préfet Anoh Bédia en marge de la célébration des 60 ans d’indépendance de la Côte d’Ivoire.

M. Bédia a souligné que le chef Badignon Edouard a été « suspendu » et non « révoqué », a-t-il insisté affirmant que « On les a amené à se mettre ensemble pour qu’ils se parlent pour nous proposer une solution pour qu’on aille voir le ministère de la Construction afin que la suspension de la suspension du chef soit levée. Mais nous assistons à des dérapages et c’est ce que nous regrettons ».

Les blessés sont pris en charge par les services sanitaires et les forces de l’ordre suivent l’affaire, a-t-il conclu.

Dans la même catégorie