AIP Bientôt des sanctions pour les chefs de services de Béoumi non-respectueux des textes de l’administration GNA Thank you for giving us identity – Oti chiefs GNA Aggrieved customers of Gold Coast Fund Management on street protest GNA BPA constructs US$48 million-dollar solar energy plant Inforpress Praia: MpD enaltece intervenções da câmara municipal em resposta aos danos causados pelas últimas chuvas Inforpress L’UCID est contre la décision de la Cour constitutionnelle sur la distribution de t-shirts et de masques Inforpress Réclamer une nouvelle échelle salariale pour les agents de sécurité privés est juste – Syndicat Inforpress Claim for a new salary scale for private security guards is fair – union Inforpress São Nicolau: SN Turismo considère que le covid-19 a brisé l’incitation aux investissements dans le secteur du tourisme Inforpress Le président de l’ICIEG défend qu’avec une politique centrée sur les hommes, il est également possible d’atteindre l’égalité

Côte d’Ivoire – AIP/ Une fête nationale sans défilé militaire ni civil à Korhogo


  8 Août      30        Politique (11300),

   

Korhogo, 08 août 2020 (AIP) – La fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire a été célébrée pour la première fois sans défilé militaire ni civil ce vendredi 20 août 2020 à Korhogo, chef-lieu de région dans le nord du pays, a constaté l’AIP sur place.

Sur l’esplanade de la préfecture où s’étaient rassemblées les autorités politiques et administratives de la ville ainsi que les commandants de corps de défense et de sécurité et quelques-uns de leurs éléments, en l’absence de tout autre public, la célébration du soixantième anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire s’est résumée à une prise d’armes et à l’allocution du préfet de région, André Ekponon Assomou.

La situation de deuil national suite au décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, cadre de la ville, et la pandémie du Covid-19 qui contraint à observer une série de mesures barrières, ont été les raisons avancées pour justifier cette célébration exceptionnellement simple qui n’a duré qu’une soixantaine de minutes.

D’ordinaire, la célébration de la fête nationale donne lieu à des festivités populaires et à des manifestations de joie dans les localités du pays sous la présidence des préfets et sous-préfets.

Dans la même catégorie