AGP Gabon: Le bilan et les performances de la Comilog et Setrag présentés à Ali Bongo Ondimba AGP Gabon: La hiérarchie du PDG imprégnée des opportunités de la décentralisation GNA Film Classification Committee to safeguard the public interest in content viewership GNA Fishmongers to receive small loans under Coastal Development Authority ANGOP Covid-19: Angola chega a 5.114 infecções APS RELANCE DE L’ÉCONOMIE : AMADOU HOTT EXPOSE LES ENJEUX ET DÉFIS DU PAP2A APS CONCOURS BUSINESS PLANS : L’ADPME VA PRIMER LES 120 MEILLEURES ENTREPRISES MAP Relance Post-Covid: la diplomatie économique se mobilise conformément aux Très Hautes Instructions Royales

Côte d’Ivoire-AIP/ Une formation pour rendre plus professionnels les chauffeurs de Yamoussoukro


  20 Juillet      12        Société (23237),

   

Yamoussoukro, 20 juil 2020 (AIP) / Le ministère de l’artisanat organise depuis llundi 20 juillet 2020 à Yamoussoukro l’édition 2020 de sa caravane de recyclage des chauffeurs professionnels au profit de 75 chauffeurs du district autonome de Yamoussoukro.

Il s’agit à travers cette formation de revisiter avec les bénéficiaires les fondamentaux de leur métier afin d’améliorer leurs performances dans le respect des exigences élémentaires en matière de sécurité routière, de civisme et de service.

La formation se déroule en deux étapes, une théorique et aune autre, pratique, qui mettra en scène des évaluateurs anonymes chargés d’attester de la bonne application des enseignements reçus sur le terrain.

Elle est sanctionnée par un diplôme de chauffeur professionnel qui pourra en outre valoriser le métier de chauffeur.

L’objectif est de former 3000 à 4000 chauffeurs et créer ainsi un échantillon représentatif dont l’évaluation du comportement donnera le pouls réel de l’attitude de cette corporation au contact des usagers.

Selon le directeur général du cabinet Syform en charge de la formation, Sylla Oumar, « beaucoup de chauffeurs en activité ne peuvent pas par exemple répondre aux questions sur le code de la route et ont besoin de revenir sur ces choses élémentaires ».

Sylla Oumar a ajouté qu’ils ont également besoin de « se former sur la mécanique pour mieux connaître les engins qu’ils utilisent au quotidien tout en s’ouvrant à beaucoup d’autres aspects qui sont pris en compte dans cette formation ».

Le chef de division à la préfecture, Brou Konan Firmin qui représentait le préfet de Yamoussoukro, a invité les participants à l’assiduité en vue de tirer pleinement profit de cette formation censée apporter une amélioration qualitative de leurs services et rehausser leur image au sein de la société.

Dans la même catégorie