Inforpress HUAN já pode fazer exames de imagem aos doentes na Unidade de Cuidados Intensivos Inforpress Governo traça estratégias para desenvolver ecossistema de inovação Inforpress São Vicente: Cruzeiros do Norte lança campanha a favor de famílias do Calhau afectadas pelas chuvas Inforpress Ilha do Sal: Cientistas da NASA partilham lançamento de balão para pesquisas espaciais com alunos do liceu AIP La CIE engagée aux côtés du gouvernement dans la transition énergétique Inforpress Andebol: Académica da Boa Vista e ASA Stars da Praia são finalistas do campeonato nacional sénior masculino AIP Les mosquées historiques de Kong réhabilitées pour accueillir les festivités du Maouloud AIP ICI définit une nouvelle stratégie pour renforcer l’impact des projets dans les communautés (Rapport) APS CMU-DAARA: Un comité crée à Thiès pour suivre l’enrôlement des talibés dans les mutuelles de santé AIP Un projet d’urgence d’appui présenté aux acteurs de la filière hévéa-palmier à huile à Soubré

Côte d’Ivoire-AIP/ Une garnison des armées à Bouna pour œuvrer à la santé des populations


  9 Août      9        Economie (15972), Santé (13636),

   

Bouna, 09 août 2022 (AIP)- La ville de Bouna, dans la région du Bounkani, a désormais une garnison, centre de santé des armées, ouverte à l’ensemble des populations pour leur prise en charge médicale, a appris l’AIP.

Sis au quartier Dassikélédougou, en face de la Coopec de Bouna, le centre est fonctionnel depuis le 1er août 2022. C’est une initiative des autorités de la gendarmerie nationale dans le cadre du rapprochement armée-population.

On y trouve un plateau technique doté de matériel biomédical et d’appareils de pointe, des salles de consultation, des laboratoires et des salles d’hospitalisation pour la prise en charge adéquate des patients.

L’ouverture de ce centre apparaît, pour des habitants de la ville, comme un véritable soulagement car ils estiment qu’il va désengorger l’hôpital général de Bouna où il est enregistré un grand flux de malades.

Le service médical de la garnison est dirigé par le médecin-capitaine de gendarmerie Anoblé Aka. Cet officier, qui est la tête d’un personnel qualifié composé d’infirmiers diplômés des armées, tous appartenant au corps de la gendarmerie, invite les populations à s’approprier ce centre.

Dans la même catégorie