GNA Trump says will leave White House if Electoral College votes for Biden GNA Ugandan police urged not to block, disrupt presidential campaigns MAP « SAP Signature Management » certifiée par Al Barid Bank Esign et l’ANCE ACP Une recherche de DEA recommande la mise en œuvre d’un outil de sauvegarde intelligent par vidéosurveillance ACP Haut Katanga : fermeture de la pêche pour une durée de trois mois ACP La RDC à la XVIII ème Session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC ACP Le Président de la République en mission d’Etat à Gaborone ACP Tête-à-tête Félix Tshisekedi – Eric Mokgweetsi ce vendredi à Gaborone AIP Les élèves de Dabou sensibilisés à la paix et à la cohésion sociale AIP Les locaux de la DDENET-FP de Tiassalé cambriolés

Côte d’Ivoire-AIP/ Vers la création d’un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale au Plateau


  28 Juillet      15        Société (25302),

   

Abidjan, 28 juil 2020 (AIP)- Le sous-directeur du Renforcement de la Cohésion sociale à Le Médiateur de la République, Konan Kla, a annoncé lundi 27 juillet 2020, la mise en place d’un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale au Plateau.

« Ce comité de veille et de suivi de la cohésion sociale doit être composé de personnes qui sont écoutées, sages et présidé par une personne de bonne moralité qui connait les habitudes de sa communauté. Il comprendra 15 à 20 personnes, afin de prendre en compte les préoccupations des populations et de faire de l’alerte précoce », a expliqué M. Kla, en priant les autorités administratives, coutumières, religieuses, élus locaux, les présidents d’associations des femmes, de jeunes, la société civile de prendre une part active dans ce comité.

Pour sa part, la conseillère municipale, Eugénie Tetialy a salué cette initiative du Médiateur de la République tout en s’engageant à contribuer à la mise en place du comité de veille et de suivi de la cohésion sociale.

Au cours de cette rencontre d’information et de sensibilisation sur la cohésion sociale visant à recueillir les propositions des autorités administratives, coutumières, religieuses, élus locaux, les présidents d’associations des femmes, de jeunes, la société civile, la secrétaire générale de l’Institution Le Médiateur de la République Suzanne Haddad a appelé ses interlocuteurs à être des artisans de paix et des ambassadeurs du Médiateur de la République.

Créée par la Constitution de 2000 et reconduite par celle du 08 novembre 2016, l’Institution dénommée « Le Médiateur de la République » est le prolongement de l’Organe présidentiel de Médiation institué en 1995 par décret. Le Médiateur de la République, Adama Toungara, a pour rôle d’aider au renforcement de la cohésion sociale.

Dans la même catégorie