AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des acteurs du secteur cacao planchent sur la durabilité et la bonne gouvernance dans la filière à Abidjan AIB Burkina/CENI : Le rapport public 2022-2023 remis au Chef de l’Etat AIB Burkina : La CIL a enregistré une centaine de plaintes en 2022, présidente AIB Burkina : IssiakaSoulama souhaite renforcer l’efficacité de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique AIB African Initiative rapproche davantage les populations burkinabè, maliennes et nigériennes à travers le Sambo AIB Le maïs n’est pas la solution à la souveraineté alimentaire, selon un agriculteur AIB Burkina/SIAEL 2024 : Des meilleurs acteurs du monde rural primés MAP 74-ème Berlinale : le documentaire ‘’Dahomey’’ de la Sénégalaise Mati Diop remporte l’Ours d’or MAP Ouganda: La Sollicitude dont SM le Roi, Amir Al Mouminine, entoure les ouléma africains, hautement saluée à Kampala ANP Projet de création de la confédération des Etats de l’AES: le M62 salue l’initiative des trois Etats du Sahel

Côte d’Ivoire-AIP/ Vers la création d’un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale au Plateau


  28 Juillet      44        Société (44486),

 

Abidjan, 28 juil 2020 (AIP)- Le sous-directeur du Renforcement de la Cohésion sociale à Le Médiateur de la République, Konan Kla, a annoncé lundi 27 juillet 2020, la mise en place d’un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale au Plateau.

« Ce comité de veille et de suivi de la cohésion sociale doit être composé de personnes qui sont écoutées, sages et présidé par une personne de bonne moralité qui connait les habitudes de sa communauté. Il comprendra 15 à 20 personnes, afin de prendre en compte les préoccupations des populations et de faire de l’alerte précoce », a expliqué M. Kla, en priant les autorités administratives, coutumières, religieuses, élus locaux, les présidents d’associations des femmes, de jeunes, la société civile de prendre une part active dans ce comité.

Pour sa part, la conseillère municipale, Eugénie Tetialy a salué cette initiative du Médiateur de la République tout en s’engageant à contribuer à la mise en place du comité de veille et de suivi de la cohésion sociale.

Au cours de cette rencontre d’information et de sensibilisation sur la cohésion sociale visant à recueillir les propositions des autorités administratives, coutumières, religieuses, élus locaux, les présidents d’associations des femmes, de jeunes, la société civile, la secrétaire générale de l’Institution Le Médiateur de la République Suzanne Haddad a appelé ses interlocuteurs à être des artisans de paix et des ambassadeurs du Médiateur de la République.

Créée par la Constitution de 2000 et reconduite par celle du 08 novembre 2016, l’Institution dénommée « Le Médiateur de la République » est le prolongement de l’Organe présidentiel de Médiation institué en 1995 par décret. Le Médiateur de la République, Adama Toungara, a pour rôle d’aider au renforcement de la cohésion sociale.

Dans la même catégorie