APS PLUS DE 3.000 PERSONNES VACCINÉES DANS LA RÉGION DE THIÈS APS SÉDHIOU : DES VIVRES ET DES PRODUITS HYGIÉNIQUES POUR PLUS DE 300 TALIBÉS APS VINGT-CINQ VILLAGES DE SANDIARA ACCÈDENT À L’EAU POTABLE MAP CAN 2021-U20 (demi-finale): L’Ouganda bat la Tunisie par 4-1 et se qualifie pour la finale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’OSEFF organise une séance de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus AIP Côte d’Ivoire-AIP/Quinze cas de Covid-19 enregistrés depuis janvier dans l’Indénié-Djuablin AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 1er/03/2021 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La Confédération des professionnels de la filière bovine s’installe à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : la chefferie traditionnelle de Séguéla et la CNDHCI pour un scrutin apaisé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de déploiement de la SOTRA à Bouaké effectif à la prochaine rentrée scolaire

Côte d’Ivoire-AIP/ Vih/Sida : l’Ong les flamboyants réoriente sa stratégie pour un meilleur dépistage dans l’Indéni-Djuablin


  27 Janvier      14        Santé (9470), Société (29335),

   

Abengourou, 27 jan 2021 (AIP) -L’Ong « les flamboyants » en charge du suivi communautaire des malades vivant avec le Vih/Sida dans l’Indénié Djuablin a décidé mardi 26 janvier 2021, d’adopter de nouvelles stratégies pour améliorer le taux de dépistage après un an d’activité.

Le président exécutif de l’Ong « les Flamboyants » Krako Kobénan Jacques, a précisé lors d’une réunion mensuelle, qu’il s’agit de faire le coaching des conseillers communautaires sur l’index testing et les outils communautaires (CC), de donner une nouvelle orientation sur la planification du circuit entre CC et conseillers communautaires spécialisés (CCS) cliniques et d’apporter des solutions aux difficultés identifiées.

Avec 50 % des objectifs atteints « le bilan 2020 est plus ou moins bon, mais nous étions loin du résultat escompté qui est d’atteindre le premier 95 à savoir dépister 95 % des infectés au Vih/Sida », a souligné, le président de l’Ong « les Flamboyants ».

Selon les responsables de l’Ong, plusieurs facteurs justifient cette contre-performance dont la crise de la covid-19 qui a rendu difficiles les visites à domicile au niveau des ménages. Et le fait que certains malades séropositifs refusent d’informer et de présenter leur partenaire afin de faire leur dépistage.

Le premier responsable de l’Ong « les Flamboyants » Krako Jacques, a encouragé chacun se soumettre à un test de VIH afin de connaitre au mieux son statut et bénéficier d’un traitement gratuit.

La rencontre mensuelle est organisée avec l’appui de l’Ong Health Alliance International (HAI) dans le cadre de l’évaluation des activités du projet « Links » pour l’atteinte  des trois  95.

L’objectif 95 95 95 est une cible ambitieuse pour aider à mettre fin à l’épidémie du Vih/Sida. Il s’agit d’arriver à faire connaitre à 95 % personnes séropositives pour le VIH leur statut sérologique. 95 % de toutes ces personnes infectées vivant avec le VIH et connaissant leur statut reçoivent un traitement anti rétroviral durable. Et 95 % des personnes recevant un traitement antirétroviral aient une charge virale indétectable ou durablement supprimée.

L’enquête de l’évaluation du VIH au sein de la Côte d’Ivoire (CIPHIA) 2018 indique 436 000 personnes atteintes de VIH en Côte d’Ivoire, soit une prévalence de 2,9 % avec 4,1 % chez les femmes et 1,7 % chez les hommes dont 14 000 personnes dans la région de l’indénié-Djuablin.

Dans la même catégorie