GNA Media practitioners sensitised on antimicrobial resistance GNA HeForShe Campaign launched in Western Region to promote women’s rise GNA Akorabo taxi drivers threaten “Demo” for bad roads GNA ‘Oti women for NPP’ receive support from Party’s Vice Chairman MAP Laâyoune et Dakhla, ces nouveaux eldorados diplomatiques AIP Présidentielle 2020: Les populations de Oumé exhortées à rester sourdes à l’appel au boycott du scrutin AIP Les producteurs de la filière anacarde du Tchologo sensibilisés sur la mise en place d’une l’interprofession AIP Plus de 2500 tables-bancs remis aux écoles de la commune de Boundiali GNA Adaklu MP to elevate okada business in next NDC government GNA Klottey Korle youth groups reaffirm support for Zanetor

Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: A Sinfra, Ouattara rend un hommage à Zoro Bi Épiphane


  25 Septembre      7        Société (24227),

   

Sinfra, 25 sept 2020 (AIP)- Le président de la République, Alassane Ouattara, a rendu un hommage au Secrétaire d’Etat au Renforcement des capacités, Zoro Bi Ballo Epiphane, lors de son premier meeting de sa visite d’Etat dans la Marahoué, jeudi 24 septembre 2020 à Sinfra.

Cet hommage fait référence aux difficultés que celui-lui a connues avec l’Etat ivoirien à l’époque où il était magistrat dans la ville de Dimbokro.

« Bravo à ta droiture », a salué le Président Ouattara ce magistrat face à ses parents et une foule mobilisée.

Natif de Sinfra, le magistrat à l’époque à Dimbokro a délivré, le 26 septembre 1999, le certificat de nationalité d’Alassane Ouattara, dans la perspective des élections de 2000. Cela lui a valu des démêlés avec la justice ivoirienne et il a connu un long moment d’exil.

Le Président qui séjourne dans le « pays » Gouro dont Sinfra constitue la première étape d’une série de trois meetings avec Bouaflé pour l’apothéose le samedi, a salué ce jeune magistrat à l’époque, dont l’acte reste dans les annales de l’histoire de la Côte d’Ivoire.

« Soyez fiers de votre fils. Qu’est ce qu’il n’a pas vécu ? Pour ceux qui sont des donneurs de leçons aujourd’hui, ces gens qui n’ont jamais respecté le droit, ni la justice, ils ont pourchassé Épiphane. Il a dû s’exiler d’abord au Burkina Faso et ensuite en Belgique pendant des années parce que le pouvoir en place considérait qu’il ne devait pas donner à Alassane Ouattara, son certificat », a-t-il rappelé devant ses parents, avant d’ajouter qu’il est promis à un bel avenir.

Cette visite d’Etat, la 31ème du genre, marque la fin d’un périple à travers les 31 régions que compte le pays.

Le chef de l’Etat se rendra ce vendredi 25 à Zuénoula et le samedi 26 septembre, à Bouaflé, où il animera un grand meeting de clôture.

Dans la même catégorie