APS LES POPULATIONS INVITÉES À S’APPROPRIER SEN’EAU, « UN PATRIMOINE À 55 POUR CENT SÉNÉGALAIS’’ APS MÉDINA BAYE VA CÉLÉBRER LE MAOULOUD DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES (PORTE-PAROLE) APS LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE SAISI DU RAPPORT DE L’IGAJ SUR TÉLIKO APS REPLI DE 2, 5 % DU PIB AU 2E TRIMESTRE (ANSD) APS LES DÉCHETS PLASTIQUES, UNE « MENACE GRAVE » POUR LA PLANÈTE ET LES OCÉANS (PRÉSIDENT CAOPA) APS VERS UN UN GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DU PROJET « DUNDËL SUUF’’ À SÉDHIOU APS LA BAD INTÈGRE LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FORUM MONDIAL SUR L’INVESTISSEMENT (COMMUNIQUÉ) APS GESTION DES ORDURES : LES PRN, UN PARI CONTRE LES ’’DÉPÔTS SAUVAGES’’ MAP Fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie: trois morts MAP UEMOA : la croissance prévue à 1,3% en 2020

Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat : Le développement, aspiration commune des populations du Moronou


  12 Septembre      6        Politique (11428),

   

Abidjan, 12 sept 2020 (AIP)- Les populations du Moronou qui accueillaient du 09 au 12 septembre 2020, le président de la République, Alassane Ouattara pour sa trentième visite d’Etat depuis son accession à l’indépendance, ont mis en relief une aspiration commune, notamment le « développement ».

De Arrah, M’batto à Bongouanou où le chef de l’Etat va tenir son meeting final ce samedi 12 septembre 2020, tous sont unanimes que le chef de l’Etat à la clé de leur développement. « Quand Alassane Ouattara le dit il le fait et nous sommes confiants qu’il va continuer les actions qu’il a commencé chez no comme à Arrah comme le goudron par exemple », a indiqué Affro Gérémie.

« Comme vous avez pu le constater, nous avons ici des problèmes d’eau mais la venue du président a favorisé hier (vendredi) la mise en marche d’une unité de production d’eau potable qui existait, mais dont la capacité était devenue insuffisante pour desservir Bongouanou; et tout ça c’est utile à notre développement », a déclaré N’Guetta Martin, instituteur à Ehuikro.

A M’batto, le maire de la commune, Kouamé Koua, a estimé que l’espoir de développement de sa localité est incarné par le chef de l’Etat, qui en retour a assuré que « le Moronou peut (lui) faire confiance (…) pour les problèmes d’eau et d’électricité ».

Le Moronou comprend trois départements, notamment Bongouanou, le chef-lieu de région, les départements d’Arrah et de M’batto auxquels s’ajoutent 11 sous-préfectures (Andé, Assiè-Koumassi, N’Guessankro et la sous-préfecture centrale de Bongouanou dans le département de Bongouanou, Kotobi, Krégbé et la sous-préfecture centrale d’Arrah dans celui d’Arrah, Assahara, Anoumaba, Tiémélékro et M’batto dans celui de M’batto).

Selon le recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) 2014, la population totale de la région du Moronou est estimée à 352.616 habitants.

Dans la même catégorie