GNA HUAWEI introduces huge storage, stellar audio setup Y6s smartphone GNA NPP’s number one position is a step forward- Veep GNA ARB Apex Bank opens branch in Koforidua ANP Dr Abdallah Souleymane candidat investi par le parti ‘’Niger en Avant’’ candidat aux élections présidentielles 2020-2021. ANP Fin à Zinder de l’atelier de sensibilisation des Médias sur la participation politique des femmes ANGOP Covid-19: Angola regista 197 novas infecções GNA Eastern Regional NABCO trainees celebrate two years of working GNA I wish you die in prison-Judge to convict who defiled his two-year-old granddaughter GNA Cocoa Management System is an innovation for smooth implementation of Cocoa Farmers’ Pension Scheme -Veep AIP Côte d’Ivoire: COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE

Côte d’Ivoire-AIP/ Yaya Diomandé, lauréat de Voix d’Afrique, un nouveau prix littéraire pour les jeunes auteurs


  18 Septembre      9        Arts & Cultures (1248),

   

Abidjan, 18 sept 2020 (AIP)- Le roman Abobo Marley de Yaya Diomandé a remporté le premier prix de Voix d’Afrique, un nouveau prix littéraire destiné à faire émerger les jeunes auteurs de langue française du continent africain initié par les éditions JC Lattès et Radio France international (RFI), en partenariat avec la Cité internationale des arts.

L’auteur est accueilli en résidence à la Cité internationale des arts, à Paris, du 14 septembre au 28 octobre 2020, annoncent les organisateurs.

Ce prix a pour objectif de soutenir et mettre en lumière les nouvelles voix littéraires africaines. Il récompensera des romans reflétant la situation d’un pays, une actualité politique, économique ou sociale ou des textes plus intimistes, expliquent ses initiateurs.

Ce concours s’adresse à toute personne majeure et de moins de 30 ans n’ayant jamais été publiée et résidant dans un pays d’Afrique. Plus de 8000 personnes se sont inscrites sur la plateforme dédiée au concours.

Le 15 janvier 2020, jour de la clôture des inscriptions, 372 manuscrits, finalisés par les participants avaient été réceptionnés. Les auteurs sont Camerounais, Marocains, Ivoiriens, Sénégalais, Maliens, Nigériens…

Chaque roman porte un regard unique sur l’Afrique, une réflexion sur l’Histoire, ce que permet l’éducation, les rêves que portent les hommes face à des pouvoirs durs, des frontières fermées, les secrets qu’ils gardent précieusement, leurs luttes et leurs armes à travers la poésie, l’humour, l’entraide, l’imagination.

Le jury était composé d’éditeurs, de journalistes, d’écrivains, de libraires et placés sous la présidence d’Abdourahman Wabéri.

Dans la même catégorie