MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’

Côte d’Ivoire-AIP/ »Agir pour les jeunes » : Le dernier groupe de bénéficiaires achève sa formation en montage de projets à Abengourou


  15 Janvier      18        Société (29177),

   

Abengourou, 15 jan 2020 (AIP) -Le dernier groupe de bénéficiaires de la deuxième phase de l’opération « Agir pour les jeunes » a bouclé sa session de formation, jeudi 14 janvier 2021 à Abengourou.

Une trentaine de jeunes de 14 à 40 ans, notamment des désœuvrés, déscolarisés et des handicapés, bénéficiant de fonds du projet de lutte contre le chômage et de promotion de l’autonomisation des jeunes, ont été formés aux techniques de montage de projets, au management et à la gestion des finances.

Selon le consultant du cabinet Malik Consulting international, Yann Habib Cissé, il s’agit de continuer de développer la chaîne de solidarité et d’encourager les jeunes à l’autonomisation et à s’insérer dans le tissu socio-économique.

« L’idée, c’est de former des entrepreneurs qui, demain, seront des champions pour pouvoir embaucher d’autres personnes, afin de donner de l’emploi à la majorité et de réduire le chômage en Côte d’Ivoire tel que souhaité par le président de la République, Alassane Ouattara », a expliqué M. Cissé.

Pour être éligible, il faut être porteur d’un projet dont le coût est entre 100 000 F CFA et 1000 000 FCFA pour les projets individuels et de 1 000 000 000 F CFA à 2 500 000 F CFA pour les projets collectifs.

Lancé en septembre 2019, le projet « AGIR pour les jeunes 2 » est doté d’une enveloppe de 10 milliards de F CFA et vise 19 500 jeunes porteurs de projets. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’axe 4 du programme social du gouvernement qui traite la problématique de l’employabilité des jeunes en Côte d’Ivoire.
La première phase, lancée en 2015, a permis le financement de projets de 12 337 jeunes pour un montant de 3,6 milliards de F CFA, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie