ACAP Le gouvernement demande à la population de collaborer avec les forces de sécurité intérieure ACAP Les Forces Armées centrafricaines et leurs alliés poursuivent la sécurisation de la ville de Bangui et ses environs APS VERS ’’DES DISPOSITIONS PRATIQUES » POUR LE « PAIEMENT SYSTÉMATIQUE’’ DES INDEMNITÉS DES EXAMENS ET CONCOURS APS SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ : MACKY SALL PROLONGE D’UN AN LES CONTRATS DES AGENTS DE LA PROMOTION 2014 APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift

Côte d’Ivoire-AIP/Assainissement du secteur postal: les acteurs invités à se conformer à la réglementation


  15 Décembre      12        Société (27506),

   

Abidjan, 15 déc 2020 (AIP) – Le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), Bilé Diéméléou, a invité mardi 15 décembre 2020, les acteurs du secteur postal (distributeurs de courriers, de colis et marchandises, presse, transfert d’argent) à se conformer à la réglementation, en vue de l’assainissement de leur domaine d’activité et d’une meilleure régulation.

« Malgré les sensibilisations que nous avons pu faire, le dynamisme du secteur attendu n’y est pas. Nous avons appelés les opérateurs postaux pour que nous partagions la préoccupation, qu’on leur donne le contenu de la loi, le sens de leurs activités, qu’on leur dise ce que eux-mêmes ils gagnent », a déclaré M. Diémélou, au cours d’une rencontre d’informations et d’échanges, dans les locaux de l’ARTCI, à Abidjan.

Pour l’ARTCI, qui est le régulateur du secteur postal, l’assainissement répond à une nécessité d’une meilleure organisation et d’une émulation dans ce domaine d’activité qui connaît entre autre une floraison de prestataires et opérateurs au mépris de la loi, une concurrence déloyale et la réduction des parts de marché des entreprises autorisées.

« J’invite tous les opérateurs à se mettre en conformité. Soyez visible. L’ARTCI est là pour vous aider, ce n’est pas pour vous traquer. Rapprochez-vous de l’ARTCI pour obtenir votre autorisation afin d’exercer librement votre activité postale », a-t-il insisté.

Bilé Diémélou a par ailleurs signalé que le législateur a prévu des sanctions administratives et pénales pour les entreprises qui ne sont pas conformes à la loi. Il s’agit entre autre de la mise en demeure, de sanction pécuniaire, de la suspension de l’autorisation et d’une peine d’emprisonnement assortie d’une amende d’au moins trois millions FCFA.

Dans la même catégorie