GNA President ends Greater Accra tour, commits to complete major projects GNA Breast cancer is not a spiritual disease – Dr Ackon AGP Gueckédou/ Transport : le syndicat préfectoral des taxi-motos à un secrétaire général AGP Conakry/ Environnement : La Gouverneure de Conakry lance la Campagne d’Assainissement à Bambéto AGP Matoto : 150 jeunes filles du CAF reçoivent leurs attestations après 2 ans de formation GNA Dangme Rural Bank’s profit for 2020 dips GNA KNUST alumnus donates one million Ghana cedis to support development projects GNA Wa West Assembly Members reject DCE nominee for second time GNA Young people encouraged to go into herbal plant farming GNA AMA District Citizens Monitoring Committee members evaluate P4H project

Côte d’Ivoire-AIP/Des leaders communautaires se forment sur la cohésion sociale et la prévention des conflits


  20 Août      33        Développement humain (244),

   

Man, 20 août 2020 (AIP) – Des leaders communautaires et des femmes de Danané et Zouan-Hounien, ont pris part à Man, du lundi 17 au jeudi 20 août 2020, à un atelier, en vue de s’instruire sur la cohésion sociale et la prévention des conflits dans le cadre de la mise du projet« La paix par moi », cofinancé par l’Union européenne, le Regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains (RAIDH) et la fondation Konrad Adenauer.

A terme, 75 relais locaux composés de leaders communautaires devront constituer des comités de veille, pour prévenir les conflits et renforcer la cohésion sociale dans leurs différentes localités, avant, pendant et après toute élection.

« Le projet (La paix par moi) est une initiative qui vise à contribuer au renforcement des capacités de certains acteurs clés du processus électoral, notamment, les jeunes, les leaders communautaires, les femmes leaders, les forces de sécurité, afin de mettre à leur disposition de bons outils pratiques pour établir un climat de cohésion sociale durable et assurer un déroulement pacifique du processus électoral », a expliqué le coordonnateur général du RAIDH, Fofana Souleymane.

Pour le représentant de la fondation Konrad Adenauer, Désirée Dénéo, la présidentielle qui s’annonce en Côte d’Ivoire ne doit pas rimer avec violence et peur, « et c’est bien cet idéal qui justifie la mise en œuvre du projet ».

Ces leaders communautaires ont pris part à Man à une seconde formation avec les forces de sécurité jeudi 20 août 2020, qui permettra l’installation d’un comité vendredi.

Dans la même catégorie