MAP Heurts à Dakar entre partisans de Sonko et forces de l’ordre : « la situation est sous contrôle sur toute l’étendue du territoire » (ministère de l’Intérieur) MAP Thaïlande: célébration de la Journée de l’Afrique avec la participation du Maroc MAP Somalie: 8 terroristes tués par l’armée MAP L’Afrique du Sud accorde l’immunité diplomatique aux participants au Sommet des BRICS MAP Ethiopie: Cinq morts et 20 blessés dans une tentative d’évasion d’une prison en Amhara (nord) MAP La question migratoire politiquement instrumentalisée dans de nombreux pays (M. El Yazami) MAP Maroc/Zambie: Vers des relations plus approfondies et plus élargies MAP Afrique du Sud : La police préoccupée par la criminalité ciblant les femmes et les enfants ANGOP La Sonangol et ses partenaires inaugurent une centrale photovoltaïque à Caraculo MAP Burkina : la BM finance trois projets à hauteur de 450 millions de dollars

Côte d’Ivoire-AIP/Des leaders communautaires se forment sur la cohésion sociale et la prévention des conflits


  20 Août      49        Développement humain (274),

 

Man, 20 août 2020 (AIP) – Des leaders communautaires et des femmes de Danané et Zouan-Hounien, ont pris part à Man, du lundi 17 au jeudi 20 août 2020, à un atelier, en vue de s’instruire sur la cohésion sociale et la prévention des conflits dans le cadre de la mise du projet« La paix par moi », cofinancé par l’Union européenne, le Regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains (RAIDH) et la fondation Konrad Adenauer.

A terme, 75 relais locaux composés de leaders communautaires devront constituer des comités de veille, pour prévenir les conflits et renforcer la cohésion sociale dans leurs différentes localités, avant, pendant et après toute élection.

« Le projet (La paix par moi) est une initiative qui vise à contribuer au renforcement des capacités de certains acteurs clés du processus électoral, notamment, les jeunes, les leaders communautaires, les femmes leaders, les forces de sécurité, afin de mettre à leur disposition de bons outils pratiques pour établir un climat de cohésion sociale durable et assurer un déroulement pacifique du processus électoral », a expliqué le coordonnateur général du RAIDH, Fofana Souleymane.

Pour le représentant de la fondation Konrad Adenauer, Désirée Dénéo, la présidentielle qui s’annonce en Côte d’Ivoire ne doit pas rimer avec violence et peur, « et c’est bien cet idéal qui justifie la mise en œuvre du projet ».

Ces leaders communautaires ont pris part à Man à une seconde formation avec les forces de sécurité jeudi 20 août 2020, qui permettra l’installation d’un comité vendredi.

Dans la même catégorie