APS MACKY SALL INVITE LE SECTEUR PRIVÉ À INVESTIR DANS LA FILIÈRE LAIT APS KAFFRINE : MAYACINE CAMARA PROMET DE DISTRIBUER 15.000 MASQUES POUR LA VISITE DE MACKY SALL GNA Vice President Bawumia expected to be in Oti Region on Tuesday GNA Former President Mahama to promote Agri-business GNA Dismiss case of CSOs against government over Atewa Forest-AG GNA Ghana Immigration Service commissions new office block AIP Côte d’Ivoire – AIP/ PURGA – Covid 19 : 31.000 T de vivres attendues de la direction régionale Nord de l’Anader AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Convention groupée de deux OLM de la jeune chambre internationale à Korhogo AIP Côte d’Ivoire AIP / Les populations de la région du N’Zi invitées à s’abstenir de toutes formes de violence AIP Une réfugiée de retour en Côte d’Ivoire souhaite la paix pour son pays

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La BABF rassure sur la poursuite effective de ses activités sur l’ensemble du territoire burkinabè (Communiqué)


  11 Septembre      7        Economie (9691), Finance (480),

   

Abidjan, 11 sept 2020 (AIP) – Dans un communiqué de presse publié le jeudi 10 septembre 2020, la Banque Atlantique Burkina Faso (BABF) rassure sa clientèle et l’opinion publique sur la poursuite effective de ses activités à travers son réseau d’agences sur l’ensemble du territoire national, après la fermeture momentanée de ses bureaux suite à l’exécution d’une décision de justice.

La BABF été assignée devant les juridictions burkinabé par un client qui poursuit la banque devant le Tribunal de Commerce de Ouagadougou (TCO) pour rupture abusive de la convention de crédit et retards d’exécution de ses obligations.

Le Tribunal de Commerce de Ouagadougou a condamné la BABF à payer la somme de plus de 2,721 milliards de francs CFA. Cette décision a été confirmée par la Cour d’appel. La Banque a donc formé un pourvoi en cassation pendant devant la Cour de Cassation.

La Banque a, entre-temps, fait l’objet de saisies vente. Ces saisies ont été contestées et la procédure est renvoyée au 11 septembre 2020.

Le client a donc entrepris l’enlèvement, le mardi 08 septembre 2020, des biens saisis avec le concours de la force publique. Ainsi, la Banque a dû fermer momentanément ses locaux.

« La Banque travaille avec ses conseils sur toutes les voies de recours prévues en pareilles situations afin d’apporter la réponse judiciaire appropriée », assure l’institution de son communiqué.

Dans la même catégorie