APS UN PROGRAMME CIBLE 5000 JEUNES SORTIS DU SYSTÈME SCOLAIRE APS LE DIALOGUE ENTRE LES JUGES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES PASSÉ À LA LOUPE APS ACCÈS DES FEMMES À LA JUSTICE : UN RESPONSABLE DE L’AJS PRÉCONISE UN CADRE DE CONCERTATION APS DIOURBEL : VERS LA RÉALISATION D’UNE HUILERIE À TOCKY GARE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de digitalisation de la collecte des taxes municipales de la ville de Bouaké officiellement lancé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet sur l’auto-emploi des handicapés présenté aux responsables des organisations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Premier ministre fait ses civilités au nouveau Cheick Ousmane Diakité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre de l’Agriculture encourage le groupe Nestlé pour ses efforts de recherches agricoles GNA Sarkodie jumps on Sista Afia’s ‘Sika’ single with steady bars GNA Support Fire Service to prevent fire incidents – Commander appeals

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les pays donateurs promettent plus de 1,4 milliard d’euros pour accroître l’aide humanitaire au Sahel (ONU)


  21 Octobre      24        Politique (17347),

   

Abidjan, 21 oct 2020 (AIP)- Au total, 24 gouvernements et donateurs institutionnels ont promis, mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars (plus de 1,4 milliard d’euros) pour accroître l’aide humanitaire au Sahel, a indiqué l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Cette aide destinée aux populations du Burkina Faso, du Mali et du Niger, a été annoncée à l’issue d’une réunion par visioconférence des donateurs organisée conjointement par l’ONU, le Danemark, l’Allemagne et l’Union européenne.

Ces fonds permettront d’aider quelque 10 millions de personnes pour le reste de l’année 2020 et jusqu’en début d’année prochaine, en matière de nutrition et d’alimentation, de services de santé, d’eau et d’assainissement, de logement, d’éducation, et de protection et de soutien aux victimes de violences basées sur le genre, selon un communiqué conjoint à l’issue de cette réunion.

Au cours de cette réunion, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé le monde à une action urgente pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel en Afrique, où les besoins humanitaires sont à un « point de rupture ». « Nous devons renverser cette spirale destructrice en donnant un nouvel élan à la paix et à la réconciliation », a-t-il souligné.

Dans la même catégorie