GNA Alliance for Empowering Rural Communities educates youth on SDGs GNA Empowering employees, key to institutional growth- Union GNA Ghana records more than 2000 road accident deaths GNA GUM presents third biggest slate of parliamentary candidates in Greater Accra GNA NCCE conducts debate for Tema West Parliamentary Candidates GNA GHS21billion spent to clean up the financial sector-Veep AIP Nouveau quinquennat de Ouattara : Gagnoa dit attendre les retombées des promesses électorales AIP Les populations de Tiassalé aspirent à la paix et au développement au cours du nouveau quinquennat du Président Ouattara AIP L’UEMOA dote le ministère de l’Agriculture de 26 magasins de stockage AIP La recherche de la paix et la stabilité, voeux d’un élu de Daloa pour le nouveau quinquennat du président Ouattara

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Retour sur l’ultime débat pour la présidentielle américaine


  23 Octobre      11        Société (25298),

   

Abidjan, 23 oct 2020 (AIP)- Donald Trump et Joe Biden, les deux candidats à la Maison Blanche, se sont affrontés jeudi soir durant une heure et demie, à Nashville lors d’un dernier duel télévisé, à 12 jours de la présidentielle américaine, dans un climat courtois. Retour sur le duel de l’élection, dans une revue des médias internationaux.

« Quiconque responsable d’autant de morts ne devrait pas rester président des États-Unis », a déclaré en premier le candidat démocrate Joe Biden, intervenant au sujet de la pandémie de coronavirus, qui a causée plus de 222 000 décès dans le pays. « Le président n’a pas de plan, il n’a toujours pas de plan », a-t-il poursuivi, en prédisant « un hiver sombre » aux américains. Donald Trump a assuré que son administration combattait « très fermement » la pandémie et a de nouveau promis l’arrivée rapide d’un vaccin a accusé son opposant de vouloir « reconfiner » les États-Unis.

Donald Trump a demandé à son rival de s’expliquer sur des allégations de corruption au sujet des activités de son fils Hunter en Chine et en Ukraine, quand le candidat démocrate était vice-président de Barack Obama. « Jamais de ma vie je n’ai pris un centime d’une source étrangère », a protesté le démocrate, se montrant ultra-protecteur de sa famille. « N’essayez pas de vous présenter en bébé innocent! », a dénoncé Donald Trump.

Joe Biden a dénoncé la relation entre Kim Jong-un et son adversaire. « Qu’est-ce qu’il a fait? Il a légitimé la Corée du Nord », a assuré l’ancien vice-président. Donald Trump, qui a rencontré le leader nord-coréen à trois reprises, s’est réjoui d’avoir éloigné la menace d’une « guerre nucléaire » et de sa « très bonne relation » avec la Corée du Nord. « C’est comme dire que nous avions une bonne relation avec Hitler avant qu’il n’envahisse l’Europe », a blâmé Joe Biden.

Concernant la santé, l’énergie et le racisme, les deux rivaux sont restés fidèles à leurs lignes directrices. Donald Trump, qui veut mettre fin à l’assurance santé appelé « Obamacare », a accusé Joe Biden de vouloir une « médecine socialisée ». « Il est un peu perdu, il croit qu’il affronte quelqu’un d’autre », s’est moqué Joe Biden, en rappelant qu’il a battu le candidat socialiste Bernie Sanders lors des primaires.

En revanche, Donald Trump a accusé Joe Biden de vouloir se plier à l’agenda de la gauche antigaz et antipétrole de schiste, un sujet crucial, notamment dans les État clés de Pennsylvanie, de l’Ohio et du Texas. Mais le démocrate a répété qu’il n’interdirait pas la fracturation hydraulique. Toutefois, il a affirmé qu’il se détournerait progressivement de l’industrie pétrolière.

Sur la question du racisme et des violences policières, le démocrate Joe Biden a reconnu que le « racisme institutionnel » existe bel et bien aux États-Unis. Pour y répondre, il faut « fournir des opportunités » aux jeunes Afro-américains, a-t-il indiqué. « Il a été au gouvernement, et il n’a rien fait », a répliqué le républicain Donald Trump. « Personne n’a fait plus pour la communauté noire que Donald Trump », a-t-il poursuivi.

Dans la même catégorie