AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 44 nouveaux cas de COVID-19 et 57 guéris le 26 septembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Le quartier Marahoué de Bouaflé accède à l’électricité ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Six « volontaires » antijihadistes tués au Burkina MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) MAP Le Président kényan ordonne au gouvernement de moderniser et de rénover neuf stades d’ici fin décembre

Côte d’Ivoire-AIP/International/ Fin de mandat pour ECOMIB, la Mission de la CEDEAO en Guinée-Bissau (Communiqué)


  15 Septembre      7        Politique (11385),

   

Abidjan, 15 sept 2020 (AIP) – La Mission de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest en Guinée-Bissau (ECOMIB) a officiellement pris fin le jeudi 10 septembre 2020, rapporte un communiqué de presse de la CEDEAO transmis à l’AIP, mardi.

La cérémonie officielle ayant marqué la fin des activités de la mission ECOMIB a été présidée par Umaro Sissoco Embalo, le Président de la Guinée Bissau. C’était en présence de Son Excellence Jean Claude Kassi Brou, Président de la Commission de la CEDEAO, des membres du corps diplomatiques accrédité en Guinée Bissau et des autorités militaires de quelques pays africains dont les troupes ont participé à cette mission.

Cette cérémonie a permis au Président de la Commission de la CEDEAO de rappeler les objectifs et l’historique de cette force en Guinée Bissau depuis 2012.

« La mission ECOMIB dont l’objectif central a été de contribuer à la stabilisation du pays et à sa pacification, a travaillé avec beaucoup d’engagement, de sacrifice et de détermination pour remplir les charges de son mandat initial. Ce travail a été exécuté avec méthode et professionnalisme par près de 700 hommes et femmes fournis par le Burkina Faso, le Nigéria et le Sénégal, premiers pays contributeurs de troupes de la Force ECOMIB », le Togo se joindra plus tard, sans oublier la contribution de la Côte d’Ivoire, a ajouté M. Brou.

Ce mandat initial a été exécuté jusqu’à la crise politico-institutionnelle apparue en août 2015 au sommet de l’Etat Bissau guinéen. Ce qui a amené la CEDEAO à redéfinir le mandat de sa mission. Désormais, à la pacification générale et à la stabilisation du pays, il a été ajouté la sécurisation des institutions de la République, la protection des populations les plus vulnérables et la protection des hautes personnalités de l’Etat. L’ECOMIB jouera ainsi un rôle tampon jusqu’aux élections législatives de mars 2019 et la présidentielle de décembre 2019.

ECOMIB s’est également illustrée à travers des actions civilo-militaires sur le terrain.

Cette cérémonie officielle a pris fin avec l’intervention de Umaro Sissoco Embalo. Il a rendu un hommage aux forces de sécurité qui ont été déployées par les pays de la CEDEAO pour assister son pays pendant des moments difficiles.

Dans la même catégorie