AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

Côte d’Ivoire-AIP/International/ L’OMS intensifie ses efforts pour enrayer les épidémies d’Ebola en Guinée et en République démocratique du Congo


  19 Février      7        Société (29567),

   

Abidjan, 19 fév 2021 (AIP)– Pour lutter rapidement contre les nouvelles épidémies d’Ebola en Guinée et en République démocratique du Congo (RDC), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) déploie des équipes d’experts pour appuyer les autorités nationales dans leurs efforts visant à accélérer la riposte et à éviter des infections à grande échelle.

Les autorités sanitaires guinéennes ont déclaré une épidémie d’Ebola le 14 février après que trois cas détectés à Gouécké, une communauté rurale de la préfecture de N’Zérékoré, ont été testés positifs au virus. Il s’agit de la première épidémie d’Ebola en Guinée depuis 2016, date à laquelle une vaste épidémie avait été maîtrisée avec succès.

Plus de 100 membres du personnel de l’OMS, déployés à partir d’autres pays et de la Guinée, devraient participer à la lutte contre le virus Ebola d’ici la fin février. Une équipe de huit experts du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique à Brazzaville se rendra bientôt sur place. Des efforts sont en cours pour renforcer la surveillance, la recherche des contacts, les tests et les traitements ainsi que pour préparer la vaccination.

« Nous sommes à pied d’œuvre et nous passons rapidement à la vitesse supérieure pour devancer le virus. Avec les experts et les fournitures d’urgence déjà sur le terrain, la riposte est en bonne voie », a déclaré Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Un vol humanitaire est arrivé le 15 février à N’Zérékoré avec 700 kilos de matériel médical offerts par l’OMS et ses partenaires. Un lot de plus de 11 000 doses du vaccin contre Ebola devrait arriver en Guinée ce week-end. De plus, plus de 8 500 doses seront expédiées des États-Unis pour un total de 20 000 doses. La vaccination devrait commencer peu après. Une équipe de vaccination de 30 personnes a déjà été mobilisée sur place et est prête à se déployer dès la réception des vaccins.

Dans le même temps, en RDC, quatre cas d’Ebola ont été confirmés jusqu’à présent, dont deux décès présentant un lien épidémiologique. L’OMS dispose d’une vingtaine d’experts sur le terrain, qui soutiennent les autorités sanitaires nationales et provinciales. En plus, 8000 doses de vaccins étaient encore disponibles dans le pays à la fin de la 11ème épidémie d’Ebola. La vaccination des personnes à haut risque a été officiellement lancée à Butembo, l’épicentre de l’épidémie, le 15 février.

L’OMS a débloqué 1,25 million de dollars US pour soutenir la réponse en Guinée et pour renforcer la préparation à la lutte contre la maladie à virus Ebola dans les pays voisins (Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Sénégal et Sierra Leone). En outre, le Fonds central d’intervention des Nations Unies pour les urgences humanitaires a débloqué 15 millions de dollars US pour soutenir la réponse en Guinée et en République démocratique du Congo ainsi que la préparation dans les pays voisins.
(AIP)
cmas

Dans la même catégorie