MAP Législative en Guinée-Bissau : l’opposition remporte la majorité absolue MAP Bloomberg réunit 200 décideurs économiques internationaux à Marrakech pour le New Economy Gateway Africa MAP Ethiopie : Lancement de la 2eme phase de la «Green Legacy Initiative» pour la plantation de 25 milliards d’arbres MAP « African Lion 2023 » : exercice à Agadir pour évaluer la réactivité de l’USS des FAR contre une attaque d’armes de destruction massive MAP Tunisie : au moins deux morts dans le crash d’un hélicoptère de l’armée AGP Gabon/Fête des mères 2023: un concert prévu ce vendredi pour la commémoration AGP CAN U23: le Jury d’appel de la CAF remet le Gabon en scène AIP L’impact des dispositifs d’insertion et de service civique sur les jeunes au cœur d’une immersion à Bimbresso AIP Forum économique « Ile Maurice-Côte d’Ivoire » : renforcement des opportunités d’investissement entre les deux pays AIP Un fonds dédié à la promotion des femmes en 2023

Côte d’Ivoire-AIP/Journée mondiale de la radio: les mérites et la vitalité de la radio célébrés


  16 Février      29        Médias (2433),

 

Abidjan, 16 fév 2021 (AIP) – La célébration officielle de la 10e Journée mondiale de la radio a servi de cadre, mardi 16 février 2021, pour relever l’importance de ce média de par sa vitalité et sa proximité des populations.

« La radio a une fonction fédératrice, une fonction sociale qui leur permet d’être en première ligne dans la consolidation de la cohésion sociale. La radio est un outil puissant qui permet la célébration de la diversité de notre humanité », a affirmé la représentante du ministre de la Communication et des Médias, Agnès Kraidy.

Pour elle, cette célébration offre l’occasion au gouvernement d’inviter les radios à continuer à jouer leur rôle avec la pleine conscience de leur responsabilité dans le respect de l’éthique et de la déontologie.

Agnès Kraidy a rappelé ce que le ministère attend des radios de proximité notamment veiller au respect de la personne humaine dans leurs émissions, à l’égalité entre les femmes et les hommes, la protection des enfants, des adolescents et des personnes vulnérables.

Le chef du Bureau de l’UNESCO à Abidjan, Anne Lemaistre, a quant à elle, souligné la valeur ajoutée de la radio pendant la pandémie de Covid-19, avec un taux de pénétration supérieur à 75 % dans les pays en développement.

« Elle a été un instrument privilégié de notre action face à la crise. Elle a participé à sauver des vies, en permettant de relayer des consignes sanitaires, en rendant accessibles des informations fiables, en luttant aussi contre les discours de haine. La radio demeure ainsi un média incontournable, qui prouve au quotidien sa résilience, comme sa capacité d’innovation », a-t-elle soutenu.

Le président du Conseil exécutif de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), , Eric Gohou a salué l’engagement du ministre de la Communication et des Médias pour le développement des radios de proximité particulièrement.

L’histoire de la radio en Côte d’Ivoire remonte à 1951, année où débutent les émissions radios à Abidjan. Le 26 octobre 1961, Radio Côte d’Ivoire nait et 30 ans plus tard, le 27 décembre 1991, l’ouverture de l’espace audiovisuel. A ce jour, la Côte d’Ivoire compte 222 radios autorisées.

Dans la même catégorie