APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Côte d’Ivoire-AIP/Lancement du projet MuniWash pour améliorer l’accès aux services d’eau potable dans huit villes ivoiriennes


  15 Décembre      10        Environnement/Eaux/Forêts (2399),

   

Abidjan, 15 déc 2020 (AIP)- Le projet Eau, assainissement et hygiène des municipalités en Afrique de l’Ouest (MuniWASH) a été lancé Abidjan le 8 décembre 2020 par le ministre ivoirien par intérim de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Vagondo Diomandé, et l’ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Bell, selon un communiqué de presse de l’ambassade parvenu mardi à l’AIP.

Ce programme d’assistance régionale est financé par le gouvernement américain pour améliorer l’accès aux services d’eau potable et d’assainissement dans huit villes pour soutenir l’objectif de la Côte d’Ivoire d’atteindre 100% de couverture en eau et assainissement d’ici à 2030.

D’un coût total de 13 millions de dollars dont environ sept millions réservés aux activités en Côte d’Ivoire, le projet fournira une assistance technique aux municipalités d’Abengourou, Abobo, Bouaké, Gagnoa, San-Pedro, Soubré, Yamoussoukro et de Yopougon, pour développer des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène qui répondent de façon plus durable aux besoins essentiels des populations pauvres et mal desservies vivant en milieu urbain et dans les zones périurbaines sur une période de cinq ans, a ajouté le communiqué de presse.
Selon le rapport 2019 du Programme conjoint de suivi de l’approvisionnement en eau, de l’assainissement et de l’hygiène de l’Organisation mondiale de la santé, 20% d’ivoiriens n’ont pas un accès fiable à l’eau potable et 65% d’autres n’ont pas accès à des services d’assainissement adéquats.

Dans la même catégorie