AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

Côte d’Ivoire-AIP/Lancement d’un projet de culture de palmier à huile pour l’autonomisation des jeunes du Tonkpi


  7 Février      18        Société (29553),

   

Man, 07 fév 2021 (AIP) – Un projet de culture de palmier à l’huile pour l’autonomisation des jeunes du Tonkpi a été lancé vendredi 5 février 2021 dans les villages de Voungbe, Glongouin et Ziegoualé( département de Man).
Pour cette première phase, 50 ha de semences de palmier à huile, ont été offerts à 50 jeunes en raison d’un ha par jeune pour qu’ils sortent de la précarité et s’intéresse à cette activité agricole qui nourrit son homme, a fait savoir le directeur général du Centre national de recherche agronomique, Dr Yté Wongbé.
« Le président de la République nous a demandé d’être aux côtés des populations. J’ai donc décidé de réfléchir à un projet de développement pour les jeunes du département et au-delà du Tonkpi. C’est un plan palmier à huile dans la région du Tonkpi pour permettre aux jeunes de sortir de la précarité. Pour la première phase nous avons distribué 12 ha de semences. Et nous allons continuer dans d’autres villages pour finir avec les 50 premiers bénéficiaires », a indiqué Dr Yté, ajoutant, c’est la plus grande variété du CNRA qui donne au minimum 10 tonnes à l’hectare.
Par ailleurs la somme de 50 000 F CFA a été remise à chaque bénéficiaire pour l’entretien des pépinières qui va durer six mois, ainsi que le nettoyage de leurs différents plants, jusqu’à la production.
L’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) a été choisie pour faire le suivi en vue de la réussite de ce projet, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie