GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH en campagne pour des législatives apaisées à Abengourou


  19 Février      12        Politique (15377),

   

Abengourou, 19 fév 2021 (AIP) -Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) section Abengourou a démarré jeudi 18 février 2021 une campagne de sensibilisation pour des élections législatives apaisées dans la région de l’Indénié-Djuablin .

La cérémonie de lancement de la campagne a réuni à la « place de la Solidarité » les leaders politiques, les chefs traditionnels, les guides religieux et les chefs de communauté autour du thème « sensibilisation sur le respect des droits de l’homme et des libertés en période électorale en présence du secrétaire général 2 de la préfecture d’Abengourou Mayoga Camara.

Selon le président du CNDH Abengourou, Martin Yoboua, il s’agit de faire en sorte qu’à l’occasion des élections législatives du 06 mars prochain la région de l’Indénié-Djuablin ne retombe pas dans les violences et affrontement survenus à Abengourou lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020.

M. Yoboua et son équipe ont saisi l’occasion pour inviter les femmes à prendre leur place au sein de la politique et dans le cercle décisionnel et à une mobilisation dans le choix de leur représentant. Le CNDH a exhorté les jeunes à bannir la violence « aux conséquences nuisibles » et à cultiver la paix et l’amour de leur pays.

La campagne de sensibilisation à la cohésion sociale se poursuivra après les élections et sera permanente pour motiver la population à plus de paix, a promis le président du CNDH Abengourou.

(AIP)

nam/ask

Dans la même catégorie