MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Côte d’Ivoire-AIP/Le conseil régional dresse les difficultés d’eau potable dans la région de l’Iffou


  29 Août      7        Politique (11464),

   

Daoukro, 29 août 2020 (AIP) – Le président du conseil régional de la région de l’Iffou, Traoré Adam Kolia, a dressé, le samedi 29 août 2020, les difficultés d’acquisition d’eau potable dans la région de l’Iffou, dans le village « Bédiékro », lors de la cérémonie d’inauguration du nouveau château d’eau devant desservir les villages d’Adjékro, d’Akakro, Martinkro en plus de ladite localité de Bédiékro.

Félicitant le gouvernement pour la réalisation de ce projet, il a relevé que les populations d’Amarakro, village situé à deux kilomètre de Martinkro souhaite que leur localité soit raccordée au réseau d’eau de Bédiékro.

« La situation de l’alimentation en eau potable, malgré tout, n’est pas reluisante. En effet, les besoins dans la région en hydraulique sont nombreux et se situent à tous les niveaux. En hydraulique villageoise, les besoins recensés sont de 490 répartis dans la région : 210 dans le département de Daoukro, 145 dans celui de Prikro et 135 dans le département de M’bahiakro », a déploré M. Traoré.

Il a souhaité qu’il urge de procéder à la transformation progressive des pompes à motricité humaine en Hydraulique villageoise améliorée (HVA) dont la desserte est plus importante.

Pour ces projets, il a noté que 63 gros villages sont éligibles à ce système dont 23 à Daoukro, 19 à M’Bahiakro et 21 dans le département de Prikro.

A cela, s’ajoutent des sous-préfectures à savoir Ananda, de N’gattakro, de Bonguéra et de Kondossou qui ne disposent pas de système d’alimentation en eau potable.

Pour résoudre ce problème, il a précisé que le Conseil régional a signé une convention avec l’Office national de l’eau potable (ONEP) pour l’élaboration d’une étude technique visant à la réalisation de système hydraulique adéquat dans 23 localités de la région en vue de permettre à un plus grand nombre des populations d’accéder à l’eau potable.

En réponse à ces préoccupations soulevées par le président du Conseil régional de l’Iffou, le ministre de l’Hydraulique a promis être à la tâche pour satisfaire toutes les populations en matière d’eau potable comme l’a instruit le président de la République, Alassane Ouattara.

Il a promis qu’un projet sur le fleuve de la Comoé est en cours en vue d’adresser le problème d’eau potable dans la région de l’Iffou et du Moronou.

Dans la même catégorie