APS MORT DE CHEIKH IBRAHIMA COLY : LE GOUVERNEMENT ANNONCE UNE ENQUÊTE APS AFFAIRE SONKO : BBY APPELLE ’’À LA RAISON ET À LA SÉRÉNITÉ’’ APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT POUVOIR ET OPPOSITION À PRÉSERVER LA STABILITÉ APS UN MANIFESTANT TUÉ À BIGNONA, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS LE MAGASIN AUCHAN DE LA CITÉ SOPRIM PILLÉ APS LA CSA DÉTERMINÉE À SE BATTRE POUR LES TRAVAILLEURS, APPELLE « À SE TENIR DEBOUT’’ POUR L’ETAT DE DROIT MAP Sénégal : un mort dans des protestations contre l’arrestation du leader d’un parti de l’opposition (officiel) MAP FAO: 45 pays, dont 34 en Afrique, auront besoin d’une aide alimentaire extérieure GNA Western North residents welcome Supreme Court verdict, calls for peace. GNA Inter-Party Committee in Sissala East pledge to accept Supreme Court decision

Côte d’Ivoire-AIP/Législatives 2021: Un élu du RHDP prône la discipline à Niakara


  3 Février      40        Politique (15605),

   

Niakara, 03 fév 2021 (AIP) – Cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Simon Ouattara Lamine, également sénateur issu de la région du Hambol, rappelant son retrait aux législatives de 2016 au profit d’un autre cadre, a exhorté les élus, les responsables de structure, les militants ainsi que les cadres et sympathisants du parti au pouvoir à l’union, à la discipline et au respect des décisions de la hiérarchie.

« Lors des législatives de 2016, alors que j’étais le député sortant, la direction de notre parti m’a demandé de me retirer au profit d’un jeune cadre, pas parce que j’avais mal travaillé. J’ai obéi aux idéaux et à la direction de notre grand parti. Le civisme impose la considération et le respect de la hiérarchie et des décisions émanant d’elle », a fait savoir M. Ouattara, ex-député de Niakara-Arikokaha-Tortiya (2012-2016).

Il s’exprimait samedi 30 janvier 2021, au stade Nanlo Bamba de Niakara, lors de la cérémonie de présentation officielle des candidats du RHDP aux législatives du 06 mars 2021, pour les circonscriptions de Niakara-Tortiya-Arikokaha (Cathérine Koné) et de Tafiré-Niédiékaha-Badikaha (Abou Touré).

La candidature du député sortant de Niakara-Tortiya-Arikokaha, Sévérin Guibessongui N’datien, cadre du RHDP et directeur de cabinet du ministère de l’Economie numérique et de la Poste, n’a pas été validée par le directoire du RHDP qui a plutôt désigné Catherine Koné, chef d’entreprise de BTP, comme son joker.

Dans la même catégorie