INFOPRESS Bailarino Djan Neguim impulsiona criação da Rede de Dança da CPLP Inforpress Bailarino Djan Neguim impulsiona criação da Rede de Dança da CPLP GNA Corruption: Government must pay attention to internal auditing GNA Dr Bawumia is an embodiment of competence– Friends ANG Forças Armadas/Conselho do CEMGFA apela militares a se absterem da política partidária AIP Le gouvernement veut propulser définitivement la Côte d’Ivoire au rang des pays à revenus intermédiaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Filets sociaux productifs : la Banque mondiale renouvelle sa confiance en l’Etat ivoirien AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La participation du secteur privé annoncé au séminaire gouvernemental Inforpress São Vicente: Problema de escassez de ovos no mercado resolvido só em meados de Maio – director da Sociave Inforpress Santiago Norte: Profissionais de saúde da linha da frente no combate à covid-19 já foram todos imunizados

Côte-d’Ivoire-AIP/Législatives : Le CNDH sensibilise les populations à M’batto


  24 Février      13        Politique (16257),

   

Bongouanou, 24 fév 2021 (AIP) – La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) de Bongouanou a sensibilisé les populations de M’batto ( région du Moronou) à des élections législatives sans violence lors d’une cérémonie tenue, mardi 23 février 2021, en présence des autorités administratives, de la chefferie traditionnelle locale et des partis politiques.

Le président de la commission régionale du CNDH, Kouadio Honoré Kouamé, a invité les jeunes à développer la culture de la cohésion sociale et de la paix en se détournant des actes de violences et d’incivisme pendant les élections législatives du 06 mars.

Il leur a demandé de s’abstenir de faire circuler des rumeurs politiques ou électorales par les réseaux sociaux, de déchirer les affiches des candidats ou encore d’empêcher les candidats de mener à bien leur campagne, expliquant qu’il existe des voies de recours en cas de contestation ou de suspicions de fraude électorale.

Le président Honoré Kouamé a demandé aux femmes et aux jeunes de sortir massivement pour exprimer leur droit de vote, expliquant que « le vote est un droits, mais lorsqu’on ne veut pas l’exercer, on ne doit pas empêcher les autres de le faire ».

Ces recommandations ont été corroborées par le préfet de M’batto et le représentant de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire qui ont également exhorté la jeunesse à éviter les affrontements inutiles pouvant mettre à mal la cohésion.

Des personnes ont péri dans des violences inter-communautaires à M’Batto lors de l’élection présidentielle du 31 octobre. De même, d’importants dégâts y ont été enregistrés suite au mot d’ordre de boycott du scrutin présidentiel lancé par des partis de l’opposition.

Dans la même catégorie