MAP La Banque centrale du Kenya maintient inchangé son taux directeur à 7 pc ATOP OTI/ LA PARTICIPATION DES FEMMES A LA VIE PUBLIQUE ET POLITIQUE: UN DIALOGUE COMMUNAUTAIRE SUR LES VIOLENCES LIEES AU GENRE A MANGO ATOP TONE : UNE DELEGATION DE L’UNION EUROPENNE EN VISITE DANS LES SAVANES ATOP EDUCATION/ 2e EDITION DU « JOUR DU PROF DE FRANÇAIS » : DEUX CONCOURS DE DICTEE ET UNE CONFERENCE-DEBAT MEUBLENT LA CELEBRATION ACP Covid-19 : la RDC est à l’entrée d’une deuxième vague de l’épidémie due au relâchement des gestes barrières, selon le Dr Muyembe ACP Nord-Kivu : le fonds social de la RDC lance les travaux de pavage des quelques axes routiers de la ville de Goma ACP Restitution de la mission d’inspection des sites d’installation des ZES en RDC ANG Gestão fundos públicos/Observatório da Democracia e Governação considera “pouco transparente” OGE/ 2020 ANG ACNUR / Censo sobre refugiados para efeitos de naturalização entra na fase conclusiva ANG Justiça/Ministro afirma que é chegado o momento de tomada de grandes decisões sobre funcionamento do sector

Côte d’Ivoire-AIP/Les femmes de Daloa invitées à s’approprier la culture de la paix pour une élection apaisée


  24 Octobre      17        Société (25328),

   

Abidjan, 24 oct (AIP-2020)-Le secrétariat d’Etat chargé de l’Autonomisation de la femme, à travers la direction régionale de la Famille, de la Femme et de l’Enfant du Haut Sassandra, a organisé, vendredi 23 octobre, une cérémonie de sensibilisation des populations de Daloa, en particulier les femmes, à la culture de la paix pour la sauvegarde de la paix et du vivre ensemble dans cette ville.

« En cette période préélectorale, il est important de rechercher la paix. nous vous avons invités pour vous demander de prendre toute votre place dans le processus de paix pour que la ville de Daloa ne bascule pas dans la violence », a indiqué le directeur régional de la famille de la femme et de l’enfant, Digbeuti Jean Gabin.

Le préfet de la région du Haut Sassandra par la voix de son secrétaire général, Glao Alexandre, a salué cette initiative et dit compter sur les femmes et la direction régional de la famille pour la sauvegarde de la paix qui a toujours prévalue à Daloa.

Pour M. Glao, les violence et les tueries qui ont cours dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire ne doivent pas atteindre la ville de Daloa. Car selon lui, il ne peut avoir de développement sans la paix.

« S’il y a des affrontements ou des violences, vous ne pouvez plus aller au champ, pour les travailleurs il n y aura pas de travail et les ressources pour vos familles vont se faire rare » à soutenu le représentant du préfet de région. Une communication relave aux technique de la culture de paix, faite par Mme Soro née Mangoua Laurette, a occupé une place de choix dans le programme de la cérémonie.

Dans la même catégorie