AIP Amédé Kouakou appelle les entreprises au respect des dates de livraison de l’autoroute Yamoussoukro-Bouaké AIP Le PDCI remet au président Bédié son plan stratégique de modernisation couplé au plan d’action GNA Hungary University opens recruitment agency in Ghana GNA President Akufo-Addo opens 59th ECOWAS Ordinary Summit in Accra today AMI L’élection de la Mauritanie membre de la FAO représentant du Groupe africain reflète les efforts du pays dans le domaine agricole APS UN PROGRAMME CIBLE 5000 JEUNES SORTIS DU SYSTÈME SCOLAIRE APS LE DIALOGUE ENTRE LES JUGES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES PASSÉ À LA LOUPE APS ACCÈS DES FEMMES À LA JUSTICE : UN RESPONSABLE DE L’AJS PRÉCONISE UN CADRE DE CONCERTATION APS DIOURBEL : VERS LA RÉALISATION D’UNE HUILERIE À TOCKY GARE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de digitalisation de la collecte des taxes municipales de la ville de Bouaké officiellement lancé

Côte d’Ivoire-AIP/Les femmes de Daloa invitées à s’approprier la culture de la paix pour une élection apaisée


  24 Octobre      30        Société (33263),

   

Abidjan, 24 oct (AIP-2020)-Le secrétariat d’Etat chargé de l’Autonomisation de la femme, à travers la direction régionale de la Famille, de la Femme et de l’Enfant du Haut Sassandra, a organisé, vendredi 23 octobre, une cérémonie de sensibilisation des populations de Daloa, en particulier les femmes, à la culture de la paix pour la sauvegarde de la paix et du vivre ensemble dans cette ville.

« En cette période préélectorale, il est important de rechercher la paix. nous vous avons invités pour vous demander de prendre toute votre place dans le processus de paix pour que la ville de Daloa ne bascule pas dans la violence », a indiqué le directeur régional de la famille de la femme et de l’enfant, Digbeuti Jean Gabin.

Le préfet de la région du Haut Sassandra par la voix de son secrétaire général, Glao Alexandre, a salué cette initiative et dit compter sur les femmes et la direction régional de la famille pour la sauvegarde de la paix qui a toujours prévalue à Daloa.

Pour M. Glao, les violence et les tueries qui ont cours dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire ne doivent pas atteindre la ville de Daloa. Car selon lui, il ne peut avoir de développement sans la paix.

« S’il y a des affrontements ou des violences, vous ne pouvez plus aller au champ, pour les travailleurs il n y aura pas de travail et les ressources pour vos familles vont se faire rare » à soutenu le représentant du préfet de région. Une communication relave aux technique de la culture de paix, faite par Mme Soro née Mangoua Laurette, a occupé une place de choix dans le programme de la cérémonie.

Dans la même catégorie