GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Côte d’Ivoire-AIP/Les institutions de la République sensibilisées à la déclaration de patrimoine


  24 Août      5        Société (22806),

   

Abidjan, 24 août 2020 (AIP)- La Haute autorité pour la gouvernance (HABG) a organisé lundi 24 août 2020 une rencontre de sensibilisation des présidents des institutions de la République à la déclaration de leur patrimoine, face à une baisse constante du nombre de déclaration réceptionnées depuis le début de l’année 2019.

« Depuis le début de l’année 2019, la HABG assiste à une baisse constante du nombre de déclarations de patrimoine réceptionnées dû à un manque d’engouement des personnes assujetties à cette exigence constitutionnelle, bien que le nombre d’assujettis n’ayant pas déclaré leur patrimoine soit encore important. Pour faire face à cette tendance baissière, la HABG a décidé de renforcer les actions de sensibilisation par une vaste campagne de sensibilisation des présidents d’institutions, des membres du gouvernent et de l’ensemble des assujettis à la déclaration de patrimoine », a indiqué le président N’Golo Coulibaly.

Il a expliqué que la sensibilisation par la sanction sera aussi un moyen de renforcer leurs actions pour amener tous les assujettis à déclarer leur patrimoine dans les délais requis par la loi.

Il s’est par ailleurs réjoui du taux élevé de déclarations de patrimoine enregistré chez les membres du Conseil constitutionnel (100%) et 79,15% au niveau des magistrats. « La Haute autorité pour la gouvernance a recueilli au 31 juillet 2020 les déclarations de patrimoine de 5.551 assujettis sur 7.013 identifiés, soit un taux de déclaration encourageant de 79,15% », a-t-il dit.

Le ministre chargé des relations avec les institutions de la République, Gilbert Kafana, a salué les initiatives du président de la HABG qui épouse la vision innovante de la bonne gouvernance des finances publiques.

« La vulgarisation et la mise en œuvre concrète du dispositif juridique et institutionnel de la déclaration de patrimoine est un élément clé de l’application effective des règles de la bonne gouvernance et de la réforme de l’État, afin que notre pays poursuive l’œuvre de paix et de développement », a-t-il indiqué.

La déclaration de patrimoine est faite dans les 30 jours qui suivent la prise de fonction ou le début de l’exercice du mandat. L’ordonnance prévoit une amende égale à six mois de rémunération de la fonction ou de l’emploi occupé pour refus ou de fausse déclaration de patrimoine.

La HABG rencontre des contraintes et des difficultés dans ses actions notamment les remaniements ministériels et réaménagements techniques avec création et suppressions de départements ministériels, selon son secrétaire général, Aka Henri.

Dans la même catégorie