MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Côte d’Ivoire-AIP/Les populations de la sous-préfecture de Boahia appelées à renforcer la paix sociale


  9 Août      12        Politique (11464),

   

Agnibilekrou, 09 août 2020 (AIP)-Les populations de la sous-préfecture de Boahia, département de Koun-fao (Est, région du Gontougo) ont été appelées à renforcer la paix sociale à l’occasion des festivités marquant le 60è anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.a, à l’occasion de la célébration du 60è anniversaire de la Côte d’Ivoire exhorté ses administrés à renforcer la paix sociale dans sa circonscription.

 » Pour la paix sociale, il faut rompre avec les vieilles et mauvaises habitudes notamment les propos injurieux et diffamatoires », a déclaré le sous-préfet de Boahia, Cissé Issiaka François, exhortant les populations, en ce qui concerne la présidentielle d’octobre, à se focaliser sur les projets et programmes de société susceptibles de sortir la majorité des concitoyens de la précarité.

Au plan social, il a salué la bonne cohabitation de toutes les communautés, allochtones et autochtones, les encourageant à demeurer ainsi et à promouvoir le vivre ensemble.

Cissé Issiaka François a déploré la mévente de l’anacarde, un produit phare de sa localité. Il leur a expliqué cette situation était due à l’apparition de la pandémie de la Covid-19 qui a paralysé toute l’économie mondiale.

 » La courbe descendante amorcée par l’anacarde à cause des effets pervers de la Covid-19, peut-être compensée par l’intensification des cultures vivrières et le retour à la cacaoculture qui figure en bonne place dans les programmes de développement initiés par le gouvernement à travers le conseil café cacao », a relevé l’autorité administrative.

Aussi a-t-il salué la jeunesse de sa circonscription pour son implication au quotidien dans les questions liées au développement de la sous-préfecture de Boahia, pour son sens élevé du travail, du civisme et singulièrement pour son implication dans l’organisation du 60è anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Dans la même catégorie