APS MORT DE CHEIKH IBRAHIMA COLY : LE GOUVERNEMENT ANNONCE UNE ENQUÊTE APS AFFAIRE SONKO : BBY APPELLE ’’À LA RAISON ET À LA SÉRÉNITÉ’’ APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT POUVOIR ET OPPOSITION À PRÉSERVER LA STABILITÉ APS UN MANIFESTANT TUÉ À BIGNONA, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS LE MAGASIN AUCHAN DE LA CITÉ SOPRIM PILLÉ APS LA CSA DÉTERMINÉE À SE BATTRE POUR LES TRAVAILLEURS, APPELLE « À SE TENIR DEBOUT’’ POUR L’ETAT DE DROIT MAP Sénégal : un mort dans des protestations contre l’arrestation du leader d’un parti de l’opposition (officiel) MAP FAO: 45 pays, dont 34 en Afrique, auront besoin d’une aide alimentaire extérieure GNA Western North residents welcome Supreme Court verdict, calls for peace. GNA Inter-Party Committee in Sissala East pledge to accept Supreme Court decision

Côte d’Ivoire-AIP/Mévente du cacao : les producteurs d’Abengourou implorent le président Ouattara pour un « déblocage rapide »


  16 Février      8        Agriculture (1963),

   

Abengourou, 16 fév 2021 (AIP) – Les producteurs de la région de l’Indénié-Djuablin ont imploré, lundi 15 fév 2021, à Abengourou, le président de la République, Alassane Ouattara, afin qu’il trouve la solution au blocage dans la commercialisation du cacao en Côte d’Ivoire.

« C’est un cri de détresse, un appel pressant au président de la République, garant de la constitution, afin qu’il nous vienne très rapidement en aide, car nous sommes dans la désolation », a déclaré le président des sociétés coopératives de l’Indénié-Djuablin Ehora Yao lors d’une réunion organisée à la mairie d’Abengourou sur la mévente du cacao en présence du Directeur régional du Conseil café cacao, Ello Evariste, et du secrétaire général 1 de préfecture d’Abengourou, Angbo Incho Bernard.

M. Ehora a indiqué qu’après toutes les démarches entreprises depuis le 15 novembre 2020 auprès des autorités administratives locales et auprès du Conseil du café cacao pour faire connaitre la situation difficile et de précarité que traversent les planteurs de cacao, « le président Alassane Ouattara reste la seule autorité capable de pouvoir trouver des solutions et sortir les paysans de la désolation qu’ils vivent dans les villages.

Le président du CSC-ID a fait remarquer que les camions au port en souffrance de déchargement, le cacao est toujours stocké dans les magasins des coopératives, les connaissements en attente de validation alors que « le temps est en train de passer inexorablement » vers la petite traite qui pourrait voir le prix baisser.

Selon le président du CSC-ID, aujourd’hui il y a des producteurs qui ne peuvent plus rentrer dans leur campement de peur de croiser leurs manœuvres, tout comme les présidents de coopératives qui ont peur de retourner dans leurs villages de peur de croiser des producteurs. « Ensemble nous implorons le chef de l’Etat pour qu’il nous soulage afin que nous, producteurs, nous puissions vivre du fruit de notre travail »

Le CSC-ID regroupe 163 coopératives pour environ 100 000 acteurs. La région de l’Indénié-Djuablin produit chaque campagne environ 92 000 tonnes de cacao. D’octobre à décembre 2020, plus de 25 000 tonnes de cacao produit sont dans les entrepôts et dans les campements.

(AIP)

nam/ask

Dans la même catégorie